Nick Cave explique comment le décès de son fils a inspiré "Girl In Amber"

2019 LACMA Art + Film Gala Presented By Gucci - Arrivals
2019 LACMA Art + Film Gala Presented By Gucci - Arrivals - © Frazer Harrison - Getty Images

La chanson présente sur l’album "Skeleton Tree" était en train d’être enregistrée au moment de la mort d’Arthur Cave.

Sur son site "The Red Hand Files" où il a pris l’habitude de répondre aux questions de fans, il explique qu’il a commencé à écrire la chanson avant la mort de son fils, mais que cet événement en avait totalement modifié son sens :

"'Girl in Amber' est un titre rempli de mystère. C’est un morceau qui s’est façonné comme dans un rêve, qui possède un pouvoir presque mystique. Je me souviens avoir été heureux de trouver un titre si rapidement alors que j’éprouve souvent des difficultés à nommer mes chansons. Celle-ci semblait riche de sens. Elle me faisait penser à des gens que je connaissais, prisonniers dans un état de stase, perdus dans le passé. Mais elle ne visait personne en particulier."

Mais un an plus tard, Cave avait la sensation que la mort d’Arthur avait bouleversé le sens de la chanson. "J’étais dans un autre studio parisien sur le point de finir 'Skeleton Tree'. Les choses avaient changé," écrit l’artiste.

"Mon fils Arthur était décédé quelques mois auparavant et j’étais dans un état de fuite perpétuelle. J’écoutais les titres sur lesquels nous travaillions depuis l’année précédente et lorsque je suis tombé sur "Girl in Amber", j’étais accablé par ce que j’ai entendu. J’ai su d’un coup de qui parlait la chanson: de ma femme Susie. Maintenue dans le deuil, revivant quotidiennement le jour où elle apprit la terrible nouvelle, où son monde s’est effondré."

Le chanteur continue son explication en mentionnant le second couplet du titre : "ces thématiques liées à la mort me parlaient directement, et je n’ai fait que rajouter la phrase "your little blue-eyed boy". Certaines paroles n’avaient pas beaucoup de sens, mais je les ai conservées en l’état. Elles apportaient quelque chose de fracturé, de mystérieux et d’émotionnel aux paroles. Je n’ai finalement rajouté que "don’t touch me" lors du mix final. Cela paraissait sincère."

Lors des premiers concerts de sa tournée "Skeleton Tree Tour", il a eu l’impression de s’adresser directement à sa femme, qui était "toujours prisonnière du deuil". Il a cependant conservé le titre lors de sa tournée "In Conversation" et estime que sa femme s’est "libérée, au moins partiellement, des ténèbres qui l’entouraient. "Girl In Amber" nous a aidés à nous extirper de la paralysie causée par notre deuil."

Nick Cave a également évoqué sur son site les différents coups durs éprouvés lors de ses déboires avec la drogue, ainsi que d’autres pensées à propos de son fils.