Neil Young peine à se produire dans les salles historiques

5th Annual Light Up The Blues Concert - An Evening of Music to Benefit Autism Speaks
2 images
5th Annual Light Up The Blues Concert - An Evening of Music to Benefit Autism Speaks - © Matt Winkelmeyer - Getty Images

Alors qu’il annonçait à ses fans ne pas être concerné par la scène en 2020, prenant soin de sa musique, Neil Young a récemment publié sur son site internet son souhait de rajouter des lieux et salles iconiques d’Amérique du Nord à sa prochaine tournée "Crazy Horse Barn Tour".

Le chanteur éprouve néanmoins de nombreuses difficultés à réserver ces lieux mythiques, la majorité n’étant tout simplement… plus en activité.

"La plupart des salles où l’on jouait à l’époque n’existent plus et ont été remplacées par des stades devant être réservés plus d’un an à l’avance. La majorité de ces nouveaux lieux manque d’âme" exprime l’artiste.

"Nous voulions jouer d’ici quelques mois. Réserver puis attendre un an demande beaucoup plus de travail. Ce n’est pas habituel pour nous. Ces nouvelles règles ne nous plaisent pas," a-t-il rajouté.

Une liste de lieux où a joué Young au fil des années, et leur état actuel, se trouve également sur son site internet.

Neil Young espère pouvoir rencontrer ses fans dans l’une des salles toujours existante et promet d’apporter des précisions très bientôt.

54 ans après avoir traversé illégalement la frontière, Neil Young est devenu officiellement citoyen américain.

"Je suis heureux de pouvoir annoncer que j’y suis !" a-t-il écrit sur son site web, des mois après avoir entamé la procédure. Il a expliqué que les démarches avaient pris du retard après qu’il a admis fumer régulièrement du cannabis, ce qui n’a pas plu aux autorités.

Mais cette fois, Neil Young et son épouse, l’actrice Daryl Hannah, ont obtenu leur naturalisation au Convention Center de Los Angeles. Il a célébré l’événement dans une vidéo sur son compte Instagram, précisant qu’il est fier d’être "Canaricain", en référence à ses origines canadiennes. On y voit aussi les drapeaux américain et canadien, sur fond de "God Bless the U.S.A."

Voir cette publication sur Instagram

peace

Une publication partagée par Neil Young Archives (@neilyoungarchives) le

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK