Neil Young : nationalité américaine retardée

Neil Young sort un teaser
Neil Young sort un teaser - © ALICE CHICHE - AFP

Sa demande de double nationalité risque d’être compromise à cause de la marijuana.

Neil Young a révélé que ses tentatives d’obtenir la citoyenneté américaine avant l’élection présidentielle de 2020 avaient été retardées en partie en raison de la clause de "bonne moralité" de sa demande d’immigration. L’objectif premier pour le rocker canadien, très engagé, est de pouvoir exprimer son vote.

"Lorsque j’ai récemment demandé la citoyenneté américaine, j’ai réussi le test. C’était une conversation durant laquelle on m’a posé beaucoup de questions. Je leur ai répondu honnêtement et c’est passé ", a écrit le rockeur vendredi sur son site.

Cependant, les services d’immigration lui ont précisé après-coup qu’il devrait passer une épreuve d’admission, en raison de sa consommation de marijuana. L’ancien procureur général Jeff Sessions a en effet ajouté au règlement de "bonne moralité" des services concernés que des "activités liées à la marijuana" des demandeurs pourraient avoir une incidence sur leurs tentatives de citoyenneté.

Vivant principalement aux Etats-Unis depuis la fin des années 60, cet espoir de pouvoir voter dans le pays où il paye ses taxes est surtout motivé par les présidentielles (on le sait en totale opposition à la politique de Trump) et pour l’urgence climatique.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK