Neil Young appelle à de nouvelles lois et rechante "Southern Man"

Neil Young appelle à de nouvelles lois et rechante "Southern Man"
Neil Young appelle à de nouvelles lois et rechante "Southern Man" - © KEVIN WINTER - AFP

Le titre  “Southern Man” de Neil Young date de 1970, mais le chanteur-songwriter le trouve toujours d'actualité et a partagé une nouvelle interprétation cette semaine via son site web.

Il n'y fait pas uniquement allusion au Sud, mais bien au pays tout entier: "me voilà devant vous, un vieil homme qui chante ce titre de plus de 50 ans, écrit à l'époque après des années de racisme aux USA. Et regardez où nous en sommes aujourd'hui. Cela fait trop longtemps que ça dure. Ce n'est plus uniquement "dans le Sud" aujourd'hui, c'est partout aux Etats-Unis. Il est vraiment temps pour un réel changement, de nouvelles lois, et de nouvelles règles de police."

Neil Young fait bien sûr référence aux mouvements de protestations qui ont suivi l'arrestation qui a coûté la vie à George Floyd la semaine dernière.

Plus tôt cette semaine, Bruce Springsteen avait présenté deux heures d'émission autour de ces mêmes thèmes de la protestation politique et de l'injustice raciale. Il a commencé le show avec son titre de 2000, “41 Shots (American Skin)", qu'il avait écrit après le décès de l'immigrant guinéen désarmé, Amadou Diallo, dans un département de la police new-yorkaise. Il a aussi interprété le classique de Billie Holiday, “Strange Fruit”. "Une des chansons les plus noires des Etats-Unis." "La vidéo de la mort de George Floyd est un lynchage visuel du 21e siècle, alors que "Strange Fruit" évoquait les lynchages sur les Noirs Américains après la reconstruction et au 20e siècle."

Le monde de la musique a massivement suivi le mouvement #TheShowMustBePausedOzzy Osbourne, les Foo Fighters, The Who, Halestorm, Peter Gabriel, Sammy Hagar, Ronnie Wood et Mick Jagger, Guns N' Roses, Joan Jett, Shania Twain, Pearl Jam, Steve Vai, Adele, et Papa Roach font partie des très nombreux artistes qui ont honoré le #BlackOutTuesday (et son hashtag #TheShowMustBePaused) suite à l'assassinat de George FloydLa plupart des maisons de disque et labels, mais aussi les groupes et artistes dont nous parlons sur Classic 21, se sont ralliés à la cause et ont suivi le mouvement en exprimant leur solidarité à la communauté Noire. 

George Floyd, que la police soupçonnait d'avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars, est mort lors de son arrestation à Minneapolis, dans le nord des Etats-Unis, il y a une semaine. 

Selon une vidéo du drame, qui a depuis fait le tour du monde, un agent l'a maintenu plaqué au sol, en s'agenouillant sur son cou pendant près de neuf minutes.

La mort de George Floyd a été requalifiée en "meurtre" par le procureur général Keith Ellison, et les quatre policiers impliqués dans sa mort sont tous inculpés, a annoncé mercredi via Twitter la sénatrice du Minnesota Amy Klobuchar.

Le policier qui a écrasé George Floyd avec son genou, Derek Chauvin, est désormais inculpé de meurtre au second degré. Il encourt 40 ans de prison. Les autres officiers, Alexander Kueng, Thomas Lane et Tou Thao font tous face à des accusations de complicité, selon l'acte d'inculpation enregistré au tribunal.

La famille de la victime, décédée le 25 mai, s'est félicitée de l'aggravation de ces poursuites, dans un communiqué transmis par son avocat, Ben Crump.

"C'est un pas important sur la voie de la justice", a-t-elle commenté, neuf jours après la bavure enregistrée sur une vidéo qui a choqué la société américaine et jusqu'au-delà des frontières du pays.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK