Millie Small, la chanteuse de "My Boy Lollipop" est décédée

Principalement connue pour son hit "My Boy Lollipop" enregistré en 1964, la chanteuse Jamaicaine considérée comme l’une des premières artistes à avoir popularisé la musique ska nous a quittés le 5 mai à l’âge de 73 ans.

Son ami de longue date et cofondateur du label Island records, Chris Blackwell se rappelle de Millie Small comme quelqu’un de "très drôle, avec un grand sens de l’humour", après avoir déclaré que l’artiste avait succombé à une attaque.

"C’est devenu un tube un peu partout", a continué Chris Blackwell à propos de "My Boy Lollipop". "J’ai fait le tour du monde avec elle parce que tous les pays voulaient la recevoir et l’inviter sur des plateaux de télévision, etc. La manière dont elle a géré tout cela est incroyable. Elle était une personne très humaine et douce, quelqu'un de spécial."

Installée au Royaume-Uni depuis 1963, Millie Small, qui a sorti trois albums au cours de sa carrière, a déclaré à propos du succès de "My Boy Lollipop" : "Je n’avais pas l’intention de devenir une star mais j’ai toujours voulu être chanteuse. J’ai senti que c’était mon destin de partir pour l’Angleterre."

En 2011, la chanteuse s’est vue remettre l’Ordre de la Distinction au grade de Commandeur, un titre honorifique concédé par le gouvernement Jamaïcain pour sa contribution au développement de l’industrie musicale du pays.

Plusieurs personnes lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux dont l’acteur Vas Blackwood.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK