Mike Fraser, l'ingé son d'AC/DC : "Je jurerais entendre Malcolm chanter"

Le collaborateur de longue date du groupe, qui a travaillé sur les albums Razors Edge, Ballbreaker, Stiff Upper Lip, Black Ice, Rock Or Bust et Power Up, a évoqué l’influence du défunt Malcolm Young sur le tout dernier album d’AC/DC.

Il a expliqué ressentir la présence de Malcolm durant les sessions d’enregistrement, surtout lorsque le groupe enregistrait les chœurs.

"Ça vous déchire un peu," confie-t-il. "Sur tous les albums précédents, Mal chantait dessus. Et sur certains des nouveaux titres, je jurerais l’entendre."

Mike Fraser a également souligné l’impact du moment où le groupe s’est réuni lors des sessions à Vancouver.

"Je me souviens être entré en studio. Tout le monde était là, le gang était de retour. On a bien passé une heure à se serrer dans les bras. Quelle sensation c’était de se retrouver tous ensemble à nouveau."

Brian Johnson et Angus Young se sont longuement exprimés à ce sujet au Classic Rock magazine, mais ils ont aussi parlé d’Axl Rose, de l’enregistrement de l’album et de l’influence perpétuelle de Malcolm.

"A chaque fois, je me retourne et il n’est plus là," regrette Brian Johnson. "Mais cette sensation que nous avons, c’est simplement encore un des mystères de la vie. C’est merveilleux. On a simplement la sensation qu’il veille sur nous."

"C’est certainement le cas," ajoute Angus.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK