Metallica: un concert pour les fans du Big Four

Cette semaine, Metallica nous propose le Live at Yankee Stadium - September 14, 2011 dans sa session hebdomadaire débutée avec la pandémie. Ce concert était le premier dans le stade pour le groupe. Il avait eu lieu dans le cadre du "final Big 4 show", et pour le titre "Overkill" de Motörhead, les membres de Slayer, Anthrax, Megadeth, et Exodus les avaient rejoints sur scène.

 

Lundi dernier (10 août), Metallica a offert un nouveau concert dans le cadre de ses #MetallicaMondays. Nous nous rendions à Munich le 13 juin 2004, alors que le groupe était en tournée pour l'album "St. Anger", et la semaine précédente, nous filions 20 ans en arrière, avec un concert que le groupe de James Hetfield proposait le 3 août au Starplex Amphitheater au Texas, le jour de 37e anniversaire du chanteur.

Depuis le début de cette période de confinement, Metallica alimente son concept #MetallicaMondays, avec un partage chaque lundi d’un concert complet en vidéo. C’est dans ce cadre qu’après l’Allemagne, l’Irlande, Paris, Copenhague, San Francisco, l’Autriche, Chicago, le Pérou, Salt Lake City et Manchester, Metallica nous a emmenés à Melbourne en Australie, en Espagne, en Colombie, au Portugal, en 1994 en Californie, à Berlin, à Irvine, toujours en Californie et puis à Dallas en 2000.

Metallica a annoncé les détails de ses prochains projets : le groupe jouera dans le cadre des Encore Drive-In Nights.

Il s'agit d'une performance qui sera montrée sur grand écran dans des drive-in américains le 29 août. Chaque ticket acheté donnera droit à accéder au "concert" en voiture et également 4 cartes de téléchargement du prochain coffret "S&M²".

Ce set sera enregistré près du studio de Metallica, avec en invité le groupe Three Days Grace.

Plus tôt cette semaine, Metallica est revenu une nouvelle fois sur sa collaboration vertement critiquée, avec Lou Reed, sur l'album "Lulu", en 2011.

Metallica a confirmé le bonheur que les membres avaient ressenti sur ce projet commun avec la légende du Velvet Underground et le batteur Lars Ulrich a ajouté "qu'il ne voudrait rien y changer et qu'ils n'ont aucun regret", même si le résultat a pu laisser les fans un peu perplexes.

Le groupe a aussi évoqué un autre travail commun, avec Lady Gaga.  Sa collaboration avec la chanteuse en 2017, lors des Grammy Awards, avait alors été qualifiée de "très créative et téméraire."

C’est au même micro d’Howard Stern que Metallica est revenu sur sa prestation de "Moth Into Flame" durant la cérémonie de récompense.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK