Metallica n’était pas du tout convaincu par le clip de "One"

Michael Salomon, le co-réalisateur du tout premier clip de Metallica, est revenu sur les tensions qui régnaient lorsqu’il a travaillé avec le groupe de James Hetfield et Lars Ulrich.

Il s’est notamment souvenu, lors d'une interview au Metal Hammer, de sa première rencontre avec ces derniers, lorsqu’il leur a montré un premier jet de la vidéo et que James Hetfield a quitté la pièce au beau milieu de la projection :

"J’avais déjà longuement discuté avec Lars [Ulrich] pour lui expliquer comment nous allions intégrer la musique avec les visuels, et il était déjà très méfiant," se souvient-il. "Il m’avait dit un millier de fois de ne pas foirer".

"Avant de finaliser le tout, je leur ai montré un premier mix de la vidéo avec la musique. Et après une minute, James [Hetfield] – qui m’effrayait un peu à l’époque car j’avais entendu des histoires à son sujet – m’a dit : "Je ne comprends pas ce foutu truc", et il est parti. Pas vraiment le meilleur départ."

Selon Salomon, Lars Ulrich n’était pas content non plus : "Plus de la moitié de cette première version était centrée sur le film et des dialogues, et Lars m’a dit : "C’est notre premier clip et tu couvres toute la musique !" Il était énervé. On y a travaillé encore un mois avant de trouver le juste équilibre."

 

Le premier passage de "One" sur MTV a eu lieu le 20 janvier 1989 et était clairement à l’opposé des vidéos rock du moment.

"Je me souviens que c’était la toute dernière vidéo d’une émission metal du soir sur MTV. Elle a été diffusée à 3h30 du matin sur la Côte Ouest, là où je résidais," continue Solomon. "Je me disais que ça allait être son seul et unique passage sur MTV, car le clip était trop sombre et inhabituel. Mais après une semaine, MTV a reçu tellement de demandes qu’ils ont commencé à le diffuser en journée, entre les clips de Michael Jackson et de Bon Jovi, ce qui m’a vraiment étonné. Ce clip a marqué les gens. Je suis heureux de l’impact qu’il a eu."

Récemment, le groupe a annoncé son nouveau concept : la "Metallica Black Box". Sous cette appellation, il a rassemblé une série de souvenirs – physiques et digitaux – qu’il présentera, pour commencer, dans son exposition The Black Album, qui célèbre les 30 ans de l’album culte.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK