Media 21 : Une plateforme de streaming iranienne gomme les femmes des pochettes d'albums !

Media 21 : Une plateforme de streaming iranienne gomme les femmes des pochettes d'albums !
Media 21 : Une plateforme de streaming iranienne gomme les femmes des pochettes d'albums ! - © Tous droits réservés

Une fois n’est pas coutume, on va vous parler d’une plateforme musicale iranienne qui se paie un bad buzz auprès des fans de musique. En soi ça n’a rien d’original, ce qui l’est c’est qu’elle copie parfaitement les grands noms du streaming, à un détail près qui suscite à la fois le rire et l’indignation !

La raison est assez particulière. Et d’abord, son nom : Melovaz, c’est un service de streaming iranien. En soi, rien de surprenant. L’Iran n’est pas le seul pays pas vraiment démocratique qui veut se protéger des influences étrangères. Et pas seulement dans le domaine musical. Facebook par exemple est officiellement banni en Chine même si certains parviennent à contourner cette interdiction. Twitter y subit le même sort. Et c’est une copie, Weibo, qui tient le haut du pavé.

En l’occurrence, Melovaz reproduit très bien l’offre et la présentation des services comparables

A un détail près. C’est le site PopCrave qui l’a repéré. Lorsqu’on se connecte sur la page d’accueil, on remarque d’abord que ce sont des artistes masculins qui sont mis en avant. On se dit que l’on n’est pas dans un pays connu pour son féminisme et que dans chez nous aussi, les artistes féminines se sentent parfois aussi discriminées.

Mais ça va plus loin !

Sur toutes les pochettes d’albums où figurent des femmes, elles ont été tout simplement supprimées ! Si elles y étaient représentées avec des hommes, seuls les mâles ont été gardés. Et si elles étaient seules, eh bien, il n’y a plus personne. Ça donne des résultats cocasses, comme pour la pochette de Joanne de Lady Gaga dont il ne reste que le chapeau. Ou bien l’album d’Aya Nakamura ou seule une bande cheveux bleus est visible. En fait, toutes les images femmes sont gommées du site. Cocasse, stupide mais aussi parfaitement scandaleux aux yeux des artistes et de leurs fans qui ne se privent pas de réagir sur les réseaux sociaux.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK