Media 21 : Thomas Pesquet, jamais sans ma musique, même dans l’espace !

Partons dans les coulisses de la station spatiale internationale qui a décollé vendredi dernier et nous allons voir que même à 400 km autour de la Terre, l’astronaute français Thomas Pesquet ne va pas priver de musique, bien au contraire. Pas de mission spatiale sans musique, c’est lui qui le dit !

Six mois dans l’espace, c’est long, surtout quand on est fan de musique comme c’est le cas de l’astronaute français. Et comme la musique, ça se partage, Thomas Pesquet publiera chaque jour sur Twitter un nouveau titre de sa playlist personnelle, baptisée Alpha, du nom de la mission. Ça a commencé dimanche dernier avec le message suivant " Premier son de la playlist Alpha : on commence par Ramble Tamble de Creedence Clearwater Revival, parfait pour inaugurer ce nouveau séjour sur l’ISS ". Un tweet largement liké et repris par ses nombreux fans. Au total, 180 morceaux seront ainsi mis en avant.

Ce n’est pas la seule incursion qu’il fera dans le domaine musical et médiatique :

En effet, en partenariat avec FIP, une des chaînes du groupe public Radio France, différentes émissions seront diffusées à intervalles réguliers au cours de la mission. Et une fois par semaine, l’astronaute parlera d’un titre et confiera des histoires ou anecdotes personnelles autour de ces morceaux qui lui évoqueront des moments de sa vie sur Terre ou à bord de la station spatiale.

Les programmateurs de la chaîne ne sont pas en reste. Ils lui ont concocté des programmes musicaux autour de trois thèmes : " rêver dans l’espace, inspiré par la vue de la Terre depuis l’ISS, travailler pour les moments de concentration et d’expérimentation, et courir pour agrémenter son quotidien".

C’est vrai qu’il vaut mieux faire un peu de sport pour garder la forme !

Et comme sur Terre, Thomas Pesquet pédalera donc avec de la musique dans les oreilles. Mais ça ne va pas s’arrêter là. Pour agrémenter l’effort, une entreprise française lui a fourni un casque de réalité virtuelle qui permettra à l‘astronaute de se retrouver dans les rues de Paris, de Marseille ou de Saint-Pétersbourg et d’autres endroits encore qui ont été au préalable filmés à 360°.

Ecoutez ici

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK