Media 21 : Pink Floyd a l’assaut des réseaux sociaux chinois !

Arrivée de Pink Floyd sur des réseaux sociaux, jusque-là rien de surprenant mais si je vous dis que ces réseaux s’appellent Bilibili et Sina Weibo, ça devient déjà plus original.

Les réseaux sociaux sont devenus incontournables pour les musiciens, même pour des groupes qui n’existent plus, comme les Beatles ou Nirvana et que l’on retrouve partout sur la Toile. Reconnaissons-le pourtant, les plus anciens n’ont pas été les premiers à embarquer sur les réseaux sociaux. Mais ils se sont bien rattrapés depuis.

Le média chinois en anglais Global Times nous apprend que Pink Floyd vient de rejoindre Bilibili, une plateforme de partage de vidéos et de jeux et Sina Weibo, un réseau similaire à Twitter, deux entreprises chinoises très puissantes, d’autant que les réseaux sociaux américains ne sont pas les bienvenus sur le web chinois.

L’arrivée de Pink Floyd sur ces réseaux n’est donc pas fortuite :

Non et elle a d’ailleurs été marquée par un message vidéo de Nick Mason, le batteur du groupe : " Ravi de vous annoncer que Pink Floyd vient d’arriver officiellement sur ce site. Nous allons partager plein de choses à propos du groupe avec vous. Nous espérons que vous apprécierez notre musique "

Bien sûr, d’autres artistes de la nouvelle génération sont déjà présents sur des plateformes chinoises mais comme l’indique au Global Times un fan de rock de 27 ans : " Bilibili est très influent parmi les jeunes et je suppose que ce groupe a compris qu’y être présent est une manière de les toucher ".

Et de s’ouvrir au marché chinois, comme dans d’autres domaines, le gigantesque marché chinois est un facteur clé pour l’avenir qu’il, convient de prendre très au sérieux. Les contenus que Pink Floyd partagera ne seront d’ailleurs pas de simples traductions des publications sur les réseaux connus chez nous, mais spécifiquement élaborés pour le public chinois.

Ecoutez ici

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK