Media 21 : Muzeek, l'appli qui crée la bande-son de vos vidéos grâce à l'intelligence artificielle

Media 21 : Muzeek, l'appli qui crée la bande-son de vos vidéos grâce à l'intelligence artificielle
Media 21 : Muzeek, l'appli qui crée la bande-son de vos vidéos grâce à l'intelligence artificielle - © Tous droits réservés

La composition musicale fait de plus en plus appel à l’intelligence artificielle.

Tous les professionnels et les amateurs de vidéo le savent: ce n’est pas toujours facile de trouver un accompagnement musical adéquat.

En effet. Commander une œuvre originale à un compositeur prend du temps, l’utilisation de morceaux connus peut se révéler onéreuse et les musiques libres de droit ne sont pas toujours adaptées aux images. Et si c’était l’intelligence artificielle qui s’en chargeait? C’est la question se sont posée le célèbre auteur-compositeur et homme de média français André Manoukian et l’ingénieur et entrepreneur Philippe Guillaud. Ensemble, ils viennent de présenter Muzeek, une plateforme de composition musicale spécialement destinée à la création de bande-son.

Mais il existe déjà des intelligences artificielles qui composent de la musique.

Et on vient encore d’apprendre qu’une startup allemande, Endel, a conclu un accord avec Warner Music pour la distribution de 20 albums qui accompagnent l’auditeur dans différents moments de la journée, du réveil au coucher.

Mais Muzeek est un outil professionnel. 10 compositeurs humains ont travaillé pendant des mois pour établir un vaste catalogue musical dans lequel les utilisateurs peuvent choisir la musique qui accompagnera leur vidéo. Ensuite, l’intelligence artificielle entre en scène et synchronise le morceau choisi en fonction du rythme et des images. Selon ses concepteurs, le logiciel automatise également le niveau de volume ainsi que le mixage du son.

C’est donc un gain de temps important lors du montage.

Et ça ne s’arrête pas là puisque la startup propose aussi le sous-titrage automatique des vidéos avec une précision annoncée de 98% dans une centaine de langues. En fonction des services requis, le coût d’utilisation du logiciel varie entre 19 et 400 € par mois. Précision d’actualité : le droit d’auteur est strictement respecté. André Manoukian résume l’ambition de son projet en ces termes : "Devenir le Netflix de la musique de synchronisation à l'image". On jugera sur pièce.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK