Media 21 : Les podcasts " natifs ", originaux, de plus en plus prisés !

Le succès des podcasts ne se dément pas et particulièrement celui des podcasts originaux. podcasts, leur succès et leur public : qui les écoute, que préfèrent-ils, comment les découvrent-ils, on commence à bien cerner leurs profils.

C’est ce que nous apprend une enquête de Médiamétrie en France. Les chiffres sont impressionnants. Près de 100 millions de podcasts ont été streamés en juin dernier. C’est 29% de plus qu’un an auparavant. Cela concerne majoritairement des programmes qui ont déjà été diffusés à la radio. Le plus souvent ils sont écoutés dans la semaine qui suit.

Mais on note une progression constante de ce qu’on appelle les podcasts natifs, c’est-à-dire ceux qui ne sont disponibles que sur internet. Le nombre des adeptes de ces podcasts originaux a progressé de 48% en 2020. Près d’un internaute sur 10 en écoute chaque mois, principalement sur son smartphone.

Quel est le profil du public qui écoute ces podcasts natifs ?

Selon Rodolphe Després, directeur d’études et de clientèle à Médiamétrie, " Comme pour toute pratique récente, le public du podcast natif a un profil d’early adopter " de découvreur. Deux tiers d’entre eux ont entre 15 et 34 ans. Ce sont des fans d’audio et " Leur goût pour le podcast ne s’exprime pas au détriment de la radio, il vient en complément de leur écoute ". Ils y accèdent principalement via des applis de podcasts ou les plateformes de streaming musical. Pour découvrir de nouveaux contenus, ils font d’abord confiance au bouche-à-oreille (21%). Viennent ensuite les réseaux sociaux (19%) devant leurs propres recherches les suggestions des sites et applications spécialisées.

Et qu’est-ce qu’ils apprécient ?

En tête, on trouve l’actualité et le divertissement suivi pêle-mêle de la culture, le sport, le bien-être et la cuisine. Mais Médiamétrie souligne aussi la montée en puissance des contenus audio destinés à la jeunesse et aux parents. On peut y voir un effet du confinement. En tout cas, les amateurs de podcasts natifs savent ce qu’ils veulent : à 63%, c’est la thématique qui détermine le choix de ce qu’ils écoutent.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK