Media 21 : Le déclin musical du Royaume-Uni a-t-il commencé ?

La dernière place du Royaume-Uni au concours Eurovision continue à faire des vagues Outre-Manche. Après le crash de son représentant, le monde musical britannique est plongé dans le doute, entre accident de parcours ou déclin inéluctable, l’introspection se poursuit et elle provoque des remous.

Cette défaite cuisante est largement commentée dans les médias et le débat s’étend à l’état de santé de toute la scène musicale britannique, au-delà de ce seul concours. Rappel et mise en perspective pour ceux qui n’ont pas suivi. Le chanteur James Newman a terminé dernier à Rotterdam. Sa chanson ''Embers'' est la seule qui n’a pas obtenu le moindre point, ni du jury professionnel, ni du public. Pire encore, le Royaume-Uni avait déjà occupé la dernière place lors de la dernière édition, celle de 2019, le Concours n’ayant pas eu lieu l’an dernier. Sa dernière victoire date remonte à 1997, ça fait 24 ans.

D’où les questions que se posent les médias et le public !

Et la politique n’en est pas absente. Certains soulignent que les résultats obtenus par le Royaume-Uni ont chuté depuis le vote en faveur du Brexit en 2016. De là à y voir une vengeance des pays de l’Union européenne, il n’y a qu’un pas vite franchi. Il y a même d’un mot pour désigner ce phénomène : Brevenge, la revanche du Brexit.

Une revanche qui frapperait même la langue anglaise qui avec le temps s’était pourtant imposée dans le concours. Mais cette année, pour la première fois depuis longtemps, les trois premiers ont chanté dans leur langue : l’italien pour les vainqueurs, le français pour la France et pour la Suisse dont c’est une des langues nationales.

On voit que tout est vraiment scruté :

Mais pour comprendre le traumatisme, il ne faut pas oublier le climat général du monde musical britannique qui fait face non seulement à la pandémie comme partout ailleurs mais aussi, nous en avons, déjà parlé, des perspectives moroses de concerts et de tournées en Europe suite à ce fameux Brexit. Bref, tous ces éléments conduisent certains à se poser la question de savoir si le déclin musical a commencé pour ce pays qui a occupé le devant de la scène pendant des décennies.

Ecoutez ici

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK