Media 21 : L'intelligence artificielle se met … au Death Metal !

Media 21 : L'intelligence artificielle se met … au Death Metal !
Media 21 : L'intelligence artificielle se met … au Death Metal ! - © Tous droits réservés

Plus aucun genre musical ne semble échapper aux ambitions de l’intelligence artificielle.

On connait déjà des morceaux, voire des albums pop entiers composés par des machine. Il y a quelques semaines, le fabricant chinois Huawei présentait une version de la Symphonie Inachevée de Schubert dont la partie manquante a été composée par une intelligence artificielle. Dans un tout autre genre, voici cette fois du death metal qui n’a pas été produit par des êtres humains. Enfin, pas directement.

Ce sont deux développeurs et fans de musique américains, CJ Carr et Zack Zukowski qui ont lancé un canal sur YouTube. Il diffuse du metal non stop et en direct. Contrairement aux exemples précédents, la musique est non seulement composée mais aussi produite directement par les machines.

Ils ont créé une plateforme appelée Dadabots. En gros, l’intelligence artificielle s’est nourri d’innombrables morceaux et produit une musique qui reprend tous les codes, caractéristiques et les sonorités du genre. Le processus est continu, la machine peut donc progresser. Mais comme je ne suis pas un spécialiste du death metal, je vais laisser au vrais fans le soin de donner leur appréciation sur le résultat que l’on peut trouver sous le titre " Relentless Doppelganger " sur YouTube.

En théorie, ce fonctionnement pourrait être utilisé pour tous les genres de musique.

C’est reproductible à l’infini avec des sources variées dans des genres différents. Même si les deux concepteurs de Dadabots estiment que le death metal s’y prête bien grâce disent-ils à son rythme foudroyant et ses cadences rapides. Au point qu’ils pensent à des représentations en live de leur production. Peut-être y aura-t-il un jour tout un festival de musique produite par l’intelligence artificielle, sans aucun musicien. On n’en est déjà pas très loin aujourd’hui…

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK