Mason évoque les soucis de Barrett

Embed from Getty Images

L’écriture de Syd Barrett a été incroyablement prolifique pendant les deux années qu’il a passées au sein de Pink Floyd. Il a véritablement défini le son psyché de Pink Floyd et révolutionné la musique rock. Il quittera le groupe en 1968, suite à un "craquage nerveux" et une schizophrénie induite par l’utilisation de drogues hallucinogènes. Il mourra de complications liées au diabète en 2006, à l’âge de 60 ans.

Nick Mason, avec le recul des années, se rend compte à quel point les membres du groupe étaient jeunes et immatures, et surtout impuissants face à la condition mentale de leur ami et collègue.

Evoquant le morceau “Bike”, un de ses favoris de l’époque Barrett, Mason a expliqué: “les paroles sont tellement Syd, incroyablement intelligentes. Elles sont drôles mais aussi d’une incroyable profondeur. Quand je réécoute le morceau aujourd’hui, je me rends compte que nous étions jeunes, immatures, et complètement perdus face aux problèmes mentaux de Syd. Tellement de morceaux ont été écrits en peu de temps. C’était deux ans à peine après notre premier concert. A l’époque, nous n’avions que deux ou trois chansons à nous et un an plus tard, il était déjà en " burn out ".

Le batteur de Pink Floyd a été décoré il y a quelques jours, il est désormais CBE (Commander of the Most Excellent Order of the British Empire).

C’est la Reine d’Angleterre elle-même qui a décidé de cet award, dans sa traditionnelle “liste d’honneur du Nouvel An”.

Ce sont ses “services à la musique” qui sont récompensés, une belle manière de clôturer une année importante pour Nick Mason, qui a repris ses activités avec son nouveau projet "Saucerful Of Secrets". 

 

Nick Mason avait partagé ce mois-ci son opinion quant aux interminables disputes entre Roger Waters et David Gilmour.

Le batteur a parlé de sa déception face aux querelles incessantes de ses deux acolytes de Pink Floyd.

"C’est vraiment bizarre, selon moi, mais je pense que Roger manque de respect à David, c’est là le vrai problème. Il trouve que l’écriture est tout et que la guitare et le chant... eh bien, je ne vais pas dire que tout le monde pourrait le faire... mais il trouve que l’écriture a plus d’importance."

"Je pense que Roger est contrarié par la sensation d’avoir fait une erreur en quittant le groupe, et de voir que ça pouvait continuer sans lui. Et il est agacé de voir qu’il y revient toujours."

"Moi, je ne m’en mêle plus, je m’entends bien avec les deux, mais je trouve dommage qu’à leurs âges, ils continuent à se disputer."

Il ajoute que les tensions "vont et viennent" et sont régulièrement exacerbées lors de rééditions, par exemple.

Mais il reste optimiste sur une éventuelle réconciliation: "Je vis avec cet espoir. Nous n’allons pas partir en tournée, mais c’est tellement bête de continuer à se battre à ce stade de nos vies."

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK