Mark Blake, auteur de "The Untold Story of Queen" : l'interview

queen
2 images
queen - © Tous droits réservés

Rencontre avec l'auteur de la biographie "The Untold Story of Queen": Mark Blake. Ce livre nous fait decouvrir de nouvelles pistes sur l'immense carrière du groupe Queen, de leurs premières représentations à l'Imperial College ainsi que leur epoustouflante maestria lors du Live Aid jusqu'à leur collaboration avec Paul Rodgers.

« The Untold Story of Queen » (Aurum Press – en anglais pas encore de traduction disponible)
 
 

Journaliste musical anglais. Collaborateur régulier des magazines MOJO et Q, il est également l’auteur de l’excellente biographie « Pigs Might Fly : The Inside Story of Pink Floyd » (traduit en français et disponible aux éditions Tournon).



 

Une question à propos du titre du livre « The Untold Story of Queen » (Queen : l’histoire jamais dévoilée), peut-on retrouver véritablement des révélations, des histoires inédites concernant le groupe et son histoire ?

MB : Il y a beaucoup d’information totalement neuve, principalement à propos de la vie de Freddie Mercury avant Queen, et plus particulièrement concernant ses deux premières années de vie en Angleterre. La plupart des autres biographies n’en parlent pas et passent directement  de son enfance en Inde à sa vie d’étudiant à la Ealing Art School. On n’évoque pratiquement jamais ses deux années de collège qui ont précédées. J’ai eu l’occasion d’interviewer quelques uns de ses camarades de classe ; aucun d’entre eux n’avait été interrogé auparavant. Ils évoquent le fait d’avoir invité Freddie à des concerts, et aussi de ses premières tentatives de formation d’un groupe. J’ai également interviewé l’un des premiers bassistes de Queen (avant John Deacon) qui a été viré après deux concerts ainsi que le premier producteur du groupe, John Anthony. Donc j’espère que le livre met la lumière sur de nouvelles informations sur le groupe, particulièrement à propos de son origine.

En combien de temps avez-vous écrit cet ouvrage ?

MB : Plus ou moins 3 ans, avec des interruptions, du début des recherches à la fin de l’écriture. Mais j’avais déjà eu l’occasion d’interviewer Brian May et Roger Taylor pour les magazines Q et Mojo, ici en Angleterre.

 

Vous avez rencontré beaucoup de proches, d’amis des membres du groupe, comment êtes-vous rentré en contact avec eux ?

MB : Internet a rendu les choses plus simples. Mais j’ai aussi trouvé des adresses et écrit à des personnes à qui je souhaitais parler. Certaines des personnes que j’ai interviewées m’ont permis de contacter d’autres. Certaines personnes que j’ai contacté ne m’ont jamais rappelé, d’autres ont refusé. Mais je m’attendais à cela. C’était intéressant de parler à certains des premiers amis de Freddie en Angleterre puisqu’on ne leur avait jamais posé de questions en 40 ans. Beaucoup de ces personnes n’étaient pas nécessairement fans de Queen, donc ils ont été assez surpris que je les contacte.

A part ces proches et ces amis, quels ont été les autres sources d’informations pour ce livre ?

MB : Mes propres interviews avec Brian et Roger ainsi que de plus anciennes. En fait Queen a donné beaucoup d’interviews, principalement Brian qui a donné beaucoup d’entretiens depuis la mort de Freddie. Il y avait beaucoup d’informations disponibles à traiter.

Etes-vous fan de Queen depuis longtemps ? Comment cela a-t-il commencé ?

MB : J’ai vu Queen pour la première fois en 1980 (si mes souvenirs sont bons), et sur chaque tournée par la suite, notamment leur tout dernier concert à Knebworth. Je pense que c’était un excellent groupe à « singles » dans les années 80, mais je suis bien plus fan des albums du début comme Sheer Heart Attack et Queen II

Pouvez-vous décrire votre livre en quelques lignes …

MB : C’est difficile ! Que diriez-vous de : la biographie la plus complète et la plus fouillée consacrée à l’histoire de Queen !

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK