Marilyn Manson ouvert à un arrangement avec les plaignantes

On apprend via le magazine Rolling Stone qu’un accord global pourrait être tenté entre Marilyn Manson et les femmes qui ont porté plainte contre lui ces derniers mois.

Les avocats du musicien ont laissé entendre lors d’une audience récente à Los Angeles qu’il en serait question. Maître Stephen D. Rothschild a ouvert la séance en disant que Brian Warner (alias Marilyn Manson) était ouvert à la discussion avec son ex-petite amie qui a témoigné anonymement et accuse le chanteur de l’avoir brutalement violée à sa résidence en 2011.

L’avocat a ensuite fait un pas de plus en ajoutant : " Il y a d’autres cas liés, et à mesure que les choses progressent, nous pensons de plus en plus à une médiation globale. Je ne pense pas que cela va se produire de sitôt, mais c’est dans les cartes ", a déclaré M. Rothschild.

Jusqu’ici, Marilyn Manson avait nié toutes les accusations et même évoqué une "attaque coordonnée".

La semaine dernière, on apprenait que le chanteur aurait aménagé une pièce insonorisée dans son appartement à Hollywood et qu’il la qualifiait de "chambre à vilaines filles".

Pour rappel, Marilyn Manson fait actuellement face à 4 accusations contre lui : Rachel Wood, Esmé Bianco, Ashley Walters, une troisième personne qui souhaite rester anonyme et Ashley Morgan Smithline - qui s’était déjà manifestée auparavant – portent officiellement plainte contre le chanteur.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK