Main Stage : Red Rocks Amphitheatre

Nous voici au milieu de la nature sauvage et montagneuse du Colorado, plus exactement à Morrison, à 16 kilomètres de Denver où se trouve le Red Rock Ampitheater ou Morrison Amphiteater. Niché au milieu du Red Rocks Park, cet amphithéâtre a été construit à même la roche naturelle, entouré d’immenses rochers, tant sur les côtés que derrière la scène et peut accueillir 9000 personnes.

Né au tout début du 20e siècle de la vision d’un producteur américain, John Brisben Walker, qui eut l’idée de faire jouer des artistes dans ce lieu naturel, vieux de 200 millions d’années, à l’acoustique absolument parfaite. Orchestres de cuivres, fanfares militaires, opéras et autres cérémonies se sont succédé durant les 50 premières années.

Le rock 'n' roll n’y fit son apparition que le 26 août 1964 avec le passage des Beatles lors de leur tournée américaine comptant 24 dates seulement. Pourtant le "Red Rocks" n’a pas affiché complet comme leurs autres dates, 2000 sièges sont en effet restés vides. Ce fut tout de même la meilleure affluence depuis les premiers concerts mis sur pied.

Jimi Hendrix s’y produisit 4 ans plus tard. En 1971, un incident provoqua la suspension de l’organisation des concerts rock à Morrison. Lors du show de Jethro Tull le 10 juin 1971, 1000 personnes se sont présentées, sans billets, à l’entrée du concert pourtant soldout. La police a pu guider cette foule dans un endroit proche du site où ils pouvaient seulement entendre le concert… Mais la situation va vite dégénérer, certains meneurs attaquent violemment la police à coups de pierres. Celle-ci réagit au moyen de gaz lacrymogènes, qui, en raison des vents, incommodent le public payant et même les artistes sur scène.

Conséquence, pendant 5 ans la programmation s’est fortement radoucie : Sonny and Cher, Pat Boone, Caroll King ont attiré un public plus discipliné. C’est le groupe America et son manager qui mirent fin à cet embargo, suite à une action en justice contre la ville de Denver. Jethro Tull s’y produira de nouveau en 1976. The Gratefull Dead, Depeche Mode étaient des habitués de ce cadre magnifique.

Beaucoup d’artistes ont édité des albums live après leur passage au Red Rocks Amphitheater, c’est le cas de Fleetwood Mac en 1987 ; The Moody Blues avec un orchestre symphonique 5 ans plus tard ; The Dave Matthews Band en 1995 mais aussi Neil Young, Incubus, Ben Harper, et bien d’autres… Plus récemment, Nathanael Rateliff and the Nights Sweats ont foulé la scène de Morrison en novembre 2017 et août 2019.

A noter aussi, le concert de U2 lors de la tournée ''War'' le 5 juin 1983 devant 9000 personnes, spectacle filmé dont une partie se retrouve sur l’album live ''Under a Red Blood Sky''. La performance live de ''Sunday Bloody Sunday'' ne vous a certainement pas échappé puisqu’on l’a vue en boucle à l’époque sur la chaîne musicale MTV.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK