Main Stage : Le Bataclan de Paris

Le nom de la salle dont nous allons parler provient d'une expression française "Et tout le batclan" qui signifie et tout le reste "et tout le bazar", si vous préférez...

"Ba-Ta-Clan" désigne par la suite le titre d'une opérette de Jacques Offenbach sortie dix années avant l'inauguration de ce qui s'appelait en 1865 : Le grand café chinois – Théâtre Ba-Ta-Clan, soit un café-concert d'architecture chinoise. Fin du 19ème et début 20ème siècle, les spectacles de théâtre et d'opérette constituent l'essentiel de la programmation, c'est là que Mistinguett et Maurice Chevalier sont révélés au public vers 1917. Transformée ensuite en cinéma jusqu'en 1960, la salle est boudée par le public parisien jusqu'à ce qu'un jeune promoteur de concert, Assad Debs, a l'idée en 1969 d'y faire jouer le groupe progressif The Soft Machine. Le succès est au rendez-vous. Il faut dire que Paris à cette époque manque cruellement de salle de concert pour le rock qu'il soit progressif, psyché, et plus tard, glam et punk.

Le 29 janvier 1972, 3 membres du The Velvet Underground, Lou Reed, John Cale et Nico, menant tous 3 une carrière solo, décident de s'y retrouver et de reformer le " vrai " Velvet pour l'émission télévisée musicale Pop 2 (présentée par Patric Blanc-Francard). 

Ce concert acoustique, sorte d'unplugged avant la lettre est capté sur un album, " Bataclan 72 ", sorti seulement en 2004.

On voit défiler par la suite Roxy Music, Captain Beefheart, Genesis, le MC5 et The New York Dolls  dont le concert se termine en bagarre entre les chanteurs et des spectateurs, ce qui oblige l'ORTF à mettre fin au tournage et ensuite à supprimer Pop 2 moins d'un an après. Les Ramones arrivent en mai 1977 avec en support act rien moins que le groupe Talking Heads. À ce moment, Psycho Killer est un succès en  radio et la plupart des spectateurs viennent pour la première partie. Beaucoup même s’enfuient avant la prestation des Ramones.

Iron Maiden passe le 21 mars 1981, lors de la tournée ''Killers'' et c’est sold out. Bientôt ils triompheront dans des salles beaucoup plus grandes comme  Bercy ou le Parc des Princes. Dans les années 1990-2000, Nine Inch Nails, Marilyn Manson, Jeff Buckley, même Metallica se produisent au Bataclan.Prince y viendra trois fois en 1994, en 1999 et 2002 juste après une longue prestation au Zénith. Il est 2 h 25 du matin quand l'artiste investit la scène et il y restera jusqu’à cinq heures.

Le soir du 13 novembre 2015, le groupe Eagles of Death Metal est en plein concert lorsque plusieurs djihadistes armés prennent d'assaut la salle de concert parisienne. 89 personnes ont alors perdu la vie au cours de cette attaque, l'une des six attaques coordonnées des attentats de Paris, qui ont coûté la vie à 130 personnes. La salle rouvre le 12 novembre 2016 avec un concert hommage de Sting au profit des associations de victimes des attentats du 13 novembre. Quand au groupe Eagles of Death Metal il reviendront en concert surprise au Bataclan pour honorer les victimes des attentats en 2017.

C'est en novembre 2014 que le groupe de ska The Specials choisit cette salle pour son grand retour, un album enregistré au Bataclan  est disponible avec leur dernier opus " Encore " sorti en février 2019. 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK