Main Stage : Le Troubadour à Los Angeles

Direction la côte ouest des USA, en Californie à Los Angeles dans une salle mythique d’Hollywood : le Troubadour. Créé en 1957, ce lieu qui fit découvrir de nombreux artistes et qui continue à le faire aujourd’hui est situé au 9081 sur le Boulevard de Santa Monica. Dès les débuts on y croise de futurs monuments de l’histoire de la musique rock comme Bob Dylan lors d’une jam impromptue en 1964 juste pour le personnel de la boîte.

Mr Tamborine Man ", l’un de ses titres fut joué pour la première fois par les Byrds lors du Monday Open Mic l’année suivante. Buffalo Springfield a fait son premier concert au Troubadour. Puis les années suivantes des artistes comme Joni Mitchell, Neil Young, James Taylor en solo. C’est aussi dans ce lieu qu’il joue "You’ve got a friend" pour la première fois. Il a entendu sa pianiste, Carole King, qui faisait son ouverture le jouer pendant son soundcheck et ils ont décidé de l’essayer ensemble.

Les artistes en devenir n’étaient pas uniquement présents sur scène mais aussi dans la salle comme Don Henley et Glen Frey du futur Eagles qui ont fait connaissance en 1970 accoudés au bar de ce club de légende.

Le 3 octobre 1970, Janis Joplin faisait sa dernière fête au Troubadour à Hollywood. En effet, elle sera retrouvée morte le lendemain au Landmark Hôtel suite à une overdose d’héroïne. Certaines stars se sont fait jeter du Troubadour comme en 1974 John Lennon et son ami Harry Nilsson, en état d’ébriété avancé, mis à la porte pour avoir perturbé la représentation des Smothers Brothers. Beaucoup de futures stars ont foulé les planches du Troubadour : Carly Simon, Billy Joël, Van Morrison, Bruce Springsteen, Pointers Sisters, Miles Davis… Citons aussi un peu plus tard en juin 1985 Guns ans Roses qui ont joué leur premier concert et ont signé l’année suivante avec David Geffen. Mookie Blaylock tout juste rebaptisé Pearl Jam fait ses débuts sous ce nom en 1991. Epinglons encore la présence de Radiohead en 1997 pour le début de la tournée américaine de l’album ''Ok Computer''.

J’aimerais revenir sur une date importante dans la carrière d’Elton John. En effet malgré de nombreux titres composés avec son ami Bernie Taupin, sa carrière ne décolle pas en Angleterre. Dick James le producteur a l’idée d’organiser une petite tournée aux USAElton John malgré la production de 2 albums demeure un illustre inconnu. Le 25 août 1970, Neil Diamond en personne présenta Elton John au public américain, venu au Troubadour donner sa première représentation aux États-Unis. La pression est grande puisque dans le public au cours des 6 représentations données on a pu y croiser Leon Russell, Quincy Jones, David Crosby, Graham Nash

En 1987 Doug Weston, le patron de la boîte, déclarait au sujet de ce concert dans le magazine Rolling Stone. "Personne n’avait jamais vu qui que ce soit jouer du piano les pieds en l’air comme ça. Il y avait des moments où ses mains étaient sur le clavier – et c’était la seule partie de lui qui était en contact avec le sol." Scène que l’on retrouve de façon onirique dans le biopic '' Rocketman '' sorti en 2020 et que je vous conseille fortement.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK