Main Stage : Le Royal Albert Hall à Londres

Le Royal Albert Hall of Arts and Sciences a été inauguré en 1871 par la reine Victoria en l'honneur de son défunt mari, le Prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha. Oui, oui, la même famille que le premier roi des Belges, Léopold 1er, qui n'était autre que l'oncle du prince consort Albert. Avec ses 5267 places, le Royal Albert Hall n'a pas directement bénéficié d'une acoustique de qualité. En effet, lors des premiers concerts, la résonance était telle que rapidement le public s’est moqué de ce son caverneux en disant que ‘le Hall était le seul endroit où un compositeur britannique pouvait être sûr d'entendre deux fois son œuvre’. Cela n'a pas empêché l'organiste français Camille Saint-Saëns d'y jouer Faust en 1871 ou Richard Wagner d'y diriger son orchestre 6 ans plus tard.

Le Royal Albert Hall est aussi connu pour avoir servi de décor au cinéma comme dans la scène principale de ''L'homme qui en savait trop d’Alfred Hitchcock'', tourné en 1955. La salle constitue même un élément de l'intrigue lorsque James Stewart et Doris Day tentent de déjouer l'assassinat d'un homme d’État sur la musique du compositeur Bernard Hermann.

Sans surprise, les Beatles a été le premier groupe pop à se produire en 1963 dans ce haut lieu culturel britannique.

Plus tard, dans le titre ''‘A day in the life'' ils font même référence à cette salle mythique, de même que les Kinks dans la chanson ''Session man''. Trois ans plus tard, Bob Dylan y enregistre un concert. Pendant de nombreuses années, un live enregistré à Manchester la même année, est sorti par erreur sous le nom de ''Royal Albert Hall Concert''. Le véritable enregistrement ne sera publié qu'en 2016. 

Pink Floyd s'y produisit le 26 juin 1969 avec une prestation considérée comme les plus expérimentale du groupe. Entre autres facéties, on a pu voir un membre de l’équipe habillé en gorille et la présence d’un véritable canon détonnant. À la fin du spectacle, le groupe a même lancé une énorme bombe de fumée rose, une action jugée trop extrême par le conseil de Royal Albert Hall.

Après y avoir joué en 1968, Cream qui se sépara la même année y a fait sa véritable reformation 2005. En effet ils avaient déjà rejoué quelques morceaux ensemble en 1993 lors de leur intronisation au Rock and Roll Hall of fame. Jack Bruce, Ginger Baker et Eric Clapton firent 4 dates archi sold out en mai 2005 ce qui donna un album live. Rappelons qu'Eric Clapton a annoncé il y a quelques jours, un concert hommage à Ginger Baker décédé le mois dernier, ce sera le 17 février 2020 à l’Hammersmith Apollo mais on ne pas connait pas encore le line up de cet événement.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK