Main Stage : Le Carnegie Hall à New York

Direction New York pour y découvrir le mythique Carnegie Hall sur l’île de Manhattan. Inauguré le 5 mai 1891 avec un concert de Tchaikosky, c’est le temple de la musique Classique : Ravel, Menuhin, Rostropovitch y ont donné leurs plus grands concerts ainsi qu’un compositeur belge qui ne tardera à devenir la coqueluche du public américain Eugène Ysaye, surnommé par la presse ''the King of the violin''. Le bâtiment se compose en réalité de trois auditoriums avec une acoustique exceptionnelle et plus particulièrement le Main Hall avec ses 2800 places sur 5 niveaux.

Il aura fallu 50 ans avant que le jazz y fasse son apparition grâce au clarinettiste Benny Goodman et son Big Band Swing lors du concert événement le 16 janvier 1938, disponible aujourd’hui en CD live. Pour la première fois, cette musique considérée comme populaire entrait dans un lieu réservé à la musique respectable. Quelques années plus tard, Duke Ellington, Miles Davis, Dave Brubeck y prirent leurs quartiers.

Le premier concert de rock au Carnegie Hall a été donné par Bill Haley en 1955. Cependant, la musique rock n’a pas été régulièrement programmée, jusqu’au 12 février, 1964, quand les Beatles s’y produisirent 2 fois lors de leur historique première tournée aux USA. SID Bernstein, le promoteur des Beatles et des Stones, entre autres, a convaincu les officiels du Carnegie de faire jouer ces 2 groupes afin de rapprocher les États-Unis de l’Angleterre. Led Zeppelin fut le premier groupe de hard rock à jouer au Carnegie Hall, le 17 octobre 1969. En quelques années, cet écrin dédié à la musique classique accueillit autant le rock que le blues, la soul ou la country. Jethro Tull y enregistra un live en 1970, Ike and Tina Turner en 1971, ce qui a donné l’album ''What You Hear is What You Get''.
 

En 1971 Bill Withers a véritablement explosé en sortant son premier album "Just as I am". "Still Bill" sorti l’année suivante a un succès tel qu’il sera interprété par l’artiste au Carnegie Hall le 30 novembre 1972, quelques mois après sa sortie. À noter qu’en octobre 2015, un hommage à ce concert a été organisé. Aloe Blacc, Ed Sheeran, Dr John, Michael McDonald étaient de la partie.

A la même époque, un autre groupe américain a particulièrement séduit le public du Carnegie Hall : Chicago en pleine tournée de leur troisième album y fit salle comble durant une semaine. Une première pour un groupe de rock. Cela a donné un album live qui contre toute attente s’est hissé à la 3e place des charts américains.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK