Main Stage : Le Big "O" Stade Olympique de Montreal

Le stade olympique de Montréal est un stade omnisports couvert d'une capacité de 56 000 65 000 places, construit pour les Jeux olympiques d'été de 1976.

Surnommé " Big O " en référence à sa forme vue de haut, c'est le plus grand stade du Canada. Sa tour de 165 mètres soutenant 75 % de la charge du toit, est la plus haute structure inclinée au monde
Si ce stade a évidemment accueilli énormément de ligue sportive comme celle de baseball, de football et de soccer. Mais aussi des compétions de natation et des combats de boxe. Il a accueilli énormément de congrès et autres colloques comme par exemple Le Congrès annuel des Témoins de Jéhovah en juillet 1978 (environ 75 000) ou une messe du Pape Jean-Paul II, 11 septembre 1984 (environ 50 000). C’est d’un autre genre de rassemblements de fidèles dont on va vous parler à présent : les concerts.

Le 6 juillet 1977, Pink Floyd débarque au stade olympique. Le groupe rock britannique y a attiré plus de 78 000 spectateurs, 8000 de plus qu’à cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques un an auparavant. Le groupe n’a pas encore l’habitude de gérer un public si nombreux et la pression se fait ressentir. Pendant le concert des spectateurs font exploser des pétards, ce qui force Roger Waters à arrêter le, morceau afin de les engueuler. Plus tard à la fin de " Pigs " Waters, exaspéré, pointe un spectateur du doigt en lui demandant de s’avancer vers la scène. Et là Waters disjoncte et lui crache en plein visage. C’est après ce " spitting incident ", qu’il se serait mis à imaginer l’idée de construire un mur entre l'auditoire et le groupe. La Genèse de l’album The Wall était toute trouvée.

Un autre groupe britannique, Emerson, Lake and Palmer, accompagné d’un orchestre de 70 musiciens, clôturait sa tournée au stade olympique à pleine capacité juste avant la parution de l’album Works. D’autres groupes ont rempli cette belle arène comme les Stones, The Jacksons, Police, AC DC, U2 sans aucun débordement jusqu’au 8 août 1992…

Ce soir-là Guns N’ Roses / Metallica/ sont à Montréal en pleine tournée Nord US de leurs albums respectifs " Use Your Illusion " (GN’R) et " Wherever We May Roam " (Metallica), avec en première partie le groupe Faith No More. Metallica monte sur scène mais après quelques titres, James Hetfield est victime d'un accident pyrotechnique et emmené d’urgence à l'hôpital. Le concert est interrompu. Problème, les Guns N’ Roses, refusent de monter sur scène avant l'heure prévue et Axl Rose peu motivé clos le spectacle du groupe après seulement 45 minutes, en raison d’une douleur aux cordes vocales. Le public est furax et provoque une émeute faisant plusieurs blessés et de nombreux dégâts matériels.

Je vous propose pour terminer cette séquence de revenir à un concert un peu plus calme David Bowie se produisait à Montréal le 30 août 1987, concert intitulé Glass spider et ressortit en 2018 dans le coffret " Loving the Alien " reprenant aussi 3 albums de Bowie entre 1983 et 1988. 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK