Main Stage : La Brixton Academy de Londres

Escale à Londres dans un théâtre qui, pour l’anecdote, appartient au même groupe que l’O2 Ritz de Manchester : la Brixton Academy. Tout commence dans les années 30 dans ce qui était alors un gigantesque cinéma faisant partie des 4 salles Astoria qui avaient pignon sur rue dans la capitale anglaise à l’époque.

Nous vous avions déjà parlé du Finsbury Astoria devenu le célèbre Rainbow Theater. Le moins que l’on puisse dire c’est que cette salle de près de 5000 places, à l’heure actuelle, a connu des hauts et des bas et fut rebaptisée plus de 6 fois depuis sa création : Astoria Variety Cinema, puis Odeon Astoria, Sundown Centre et finalement la Carling Brixton Academy. Ce bâtiment art déco avec son théâtre à l’italienne devient rapidement une salle de spectacle et de concerts jusqu’au début des années 70, époque où le lieu se transforme en discothèque pour quelques mois car la sauce ne prend pas.

C’est seulement en 1981 sous le nom de Fair Deal, que la salle s’ouvre à nouveau aux concerts : UB 40 inaugure les lieux puis Clash un peu plus tard avant la faillite et une rénovation intégrale 2 ans après.

Le succès de l’Academy n’a cessé de croître tout au long des années 1980 avec de nombreuses productions reggae et il a été loué à de grands groupes de rock comme Eric Clapton, Dire Straits, The Police pour leurs répétitions. Les Smith y ont d’ailleurs joué leur dernier concert le 12 décembre 1986, show prévu au départ au Royal Albert Hall. Le lieu a également été utilisé pour les tournages clip comme celui de Wham ! '' Wake me up before you gogo '' mais aussi Culture Club ou encore Iron Maiden qui y a enregistré 2 clips : " Run to the Hills " et " The Trooper ". En 1990, AC/DC filme à l’Academy le célébrissime clip de " Thunderstruck ".

Rammstein, Debbie Harry, The Prodigy, Bob Dylan, Sex Pistols ont tous joué dans cette salle mythique. Faith no more n’échappe pas à la règle, le groupe de Mike Patton y a enregistré en 1990 '' You Fat Bastards : Live at the Brixton Academy ''. Citons aussi le groupe Hole qui fait l’enregistrement de son '' MTV Unplugged '' 5 ans plus tard.

Le seul groupe à avoir été interdit dans cette salle n’est pas un groupe de rock mais bien le band électro Leftfield qui en 1996 rien qu’avec les vibrations surpuissantes a presque désintégré le plafond, entraînant des averses de poussière et de plâtre sur le public.

Revenons à un groupe un peu plus calame du moins en 1995, quand les Stones sont passés par Londres lors de la tournée '' Stripped '', où ils avaient investi des plus petites salles comme l’Olympia ou le Paradiso.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK