Louis Bertignac prévoit un marathon rock pour la Fête de la Musique

L’artiste souhaite célébrer la Fête de la Musique le 21 juin prochain en organisant un "marathon rock" au cours duquel il reprendra ses titres en solo, ceux de Telephone et d’autres reprises des Rolling Stones et des Beatles.

"J’ai fait des lives sur ma page Facebook pendant le confinement, et c’est vachement bien, j’arrive à avoir un super son, je m’éclate, ça m’a aidé à supporter tout ça et les gens sont hyper-contents, se sont accrochés, avec parfois 100.000 vues, et donc j’ai eu cette idée pour la fête de la musique de faire ce marathon," explique-t-il.

Depuis le début du confinement, beaucoup d’artistes ont improvisé des sessions live et les ont publiées sur les réseaux sociaux. Louis Bertignac a suivi le mouvement en publiant de nombreuses vidéos en direct depuis plusieurs pièces de sa maison. Dans une de ses vidéos, on peut le voir improviser au piano sur des classiques d’Elton John ("Your song"), des Beatles ("Let it be", "A Day In The Life"), John Lennon ("Jealous Guy") pour terminer par "Cendrillon" de Telephone. Il a d’ailleurs ensuite proposé des retrouvailles avec Jean-Louis Aubert en interprétant "Au cœur de la nuit".

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ses vidéos en live sur sa page Facebook officielle.

A 66 ans, le chanteur-guitariste reste confiné sur recommandation de son médecin en raison de fragilités de santé" : Là, je vais me mettre vraiment au repos pour me préparer car j’ai un début de tendinite avec tous ces lives," sourit-il. "Le 21 juin, à partir de 16h, jusqu’au lendemain, il y aura du Bertignac, du Téléphone, mais aussi des reprises car sinon je ne tiendrai pas (rires), donc des Stones, des Beatles, du Dylan, du Cat Stevens, Otis Redding, etc. Les gens pourront demander ce qu’ils veulent, si je connais, je fais."

Une expérience interactive, que le musicien a souvent pratiquée lors de ses concerts : "J’ai toujours fait ça, au début dans les soirées pour épater les meufs, et je jouais toute la nuit, résultat c’étaient mes copains qui emballaient les filles (rires), maintenant ça va mieux, j’ai une famille," s’amuse Louis Bertignac qui promet de reprendre "Gimme Shelter" des Stones, un des morceaux à l’origine de sa vocation.

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK