Lostprophets: Watkins l'inexcusable !

watkins
watkins - © Tous droits réservés

Le chanteur du groupe de rock a reconnu des tentatives de viols sur un bébé.

Le chanteur du groupe de rock britannique Lostprophets, Ian Watkins, a plaidé coupable mardi de tentative de viol sur un bébé d'un an et une série de délits sexuels sur des enfants. Ian Watkins, 36 ans, a agressé sexuellement un bébé d'un an et a encouragé l'un de ses fans à abuser de son propre enfant pendant une discussion sur internet en vidéoconférence.

Lostprophets, un groupe qui s'est formé en 1997 à Cardiff au Pays de Galles, a vendu des millions d'albums à travers le monde. Ce groupe dont la musique est un mélange de rock alternatif et de pop punk, a annoncé sa séparation le 1e octobre dernier, après la révélation de cette affaire.

Le chanteur a décidé au dernier moment de plaider coupable avant le début de son procès devant le tribunal de Cardiff, épargnant au jury de visionner ce que le juge a qualifié des extraits vidéos "très explicites et pénibles" à regarder. Portant costume et cravate dans le box mardi, il avait à l'origine été inculpé pour 24 chefs d'accusation liés à des délits sexuels sur enfants y compris pour viol mais a affirmé ne pas avoir violé le bébé dans un hôtel londonien, alors qu'il avait consommé une grande quantité de drogues. Il a plaidé coupable pour 11 chefs d'accusation dont deux pour tentative de viol. Il a également reconnu avoir réalisé et être en possession de pornographie infantile. Il doit être condamné en décembre.

 


 

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK