Lindsay Buckingham (Fleetwood Mac) assume un plagiat accidentel

L’affaire n’est pas banale : Lindsay Buckingham a rétribué rétroactivement deux auteurs-compositeurs dont il avait accidentellement plagié la chanson, croyant que c’était sa propre démo.

L’ancien guitariste/chanteur de Fleetwood Mac, a donc versé une somme forfaitaire et crédité comme coauteurs Jordon Zadorozny (Blinker The Star) et Brad Laner (Medecine) suite à la présence sur son 7e album solo du titre "Swan Song".

Remarquée par Jordon Zadorozny, cette chanson parue en septembre ressemble à s’y méprendre au titre "Mind’s Eye" qu’il avait coécrit avec Laner il y a 20 ans, y compris dans les paroles, jugez plutôt :

Le refrain de "Mind’s Eye" : “It isn’t right to keep me waiting/ Do you have to hold out on me so long now ?/ Is it right to keep me waiting ?/ In the shadow of our mind’s eye.”

Et voici la version de Buckingham : “But is it right to keep me waiting ?/ Is it right to make me hold out so long ?/ Yeah, is it right to keep me waiting/ In the shadow of our swan song.”

Les versions sont très proches, voici l’originale :

 

Et le titre de Buckingham :

 

C’est en 2000 que Zadorozny rencontre Lindsay Buckingham après sa signature chez Dreamworks, le choisissant comme producteur. S’en suivront des sessions en studio à Los Angeles durant lesquelles Brad Laner assurera les parties de basse, ce dernier remettra un CD de compositions à Buckingham espérant qu’il puisse reprendre l’une d’elles.

"Son intégrité est avérée et il n'a aucune raison de voler des chansons à qui que ce soit, surtout à nous", a déclaré M. Zadorozny. "Il avait écouté notre chanson, en avait fait une démo lui-même, l’avait mise de côté pour la retrouver 16 ou 17 ans plus tard et s’est dit : "C’est un truc cool que j’ai fait en 2000".

De son côté, le management de Lindsay Buckingham a corroboré cette version à Spin, concluant : "Lorsque cette utilisation involontaire a été signalée à Lindsey, celui-ci s’est rapidement rendu compte de son erreur et a trouvé une solution à l’amiable".

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK