Les Stones pensent à Brian Jones

Les Rolling Stones ont repris "Mercy Mercy" pour la première fois en 50 ans.

C’est lors d’un concert au FedExField à Landover, dans le Maryland le 3 juillet, qu’ils ont intégré cette reprise de Don Covay & The Goodtimers à leur setlist.

"Cela fait très longtemps, donc on va essayer de s’en souvenir", a annoncé Mick Jagger, avant de jouer le morceau. Ils ne l’avaient plus proposé depuis le 6 juillet 1969 à Hyde Park, 3 jours après le décès de Brian Jones.

C’était aussi l’occasion pour le groupe de saluer la mémoire du fondateur, 50 ans après sa disparition.

La fille de Brian Jones pense que l’ex-Rolling Stones a été tué.

Brian Jones, qui avait fondé le groupe iconique, avait été retrouvé mort le 3 juillet 1969 au fond de sa piscine dans sa ferme de Cotchford dans le East Sussex. Le musicien n’avait alors que 27 ans.

Mais à l’occasion des 50 ans de sa disparition, sa fille, Barbara Marion – qui a découvert en 2002 la réelle identité de son père – voudrait faire toute la lumière sur ce qu’il s’est réellement passé. Au micro de Sky News elle décrit les conditions de son décès comme " mystérieuses " : " je pense qu’il a été tué et que la police n’a pas assez investigué. J’aimerais que le dossier soit rouvert et qu’on me donne des réponses. "

L’addiction aux drogues et à l’alcool de Brian Jones était bien connue à l’époque. Le médecin légiste avait conclu à “une mésaventure”. Mais sa fille a mené sa propre enquête.

Elle pense aussi que le statut de Brian Jones a été sous-estimé. " Il a formé les Rolling Stones, il a choisi chaque membre, il leur a donné des concerts. Si mon père n’avait pas été là, Mick Jagger serait comptable quelque part. "

Brian Jones avait formé le groupe en 1962, mais s’était vu demander de le quitter en 1969, suite à ses problèmes de drogues et d’alcool. Il était mort moins d’un mois plus tard.

Des théories de meurtre circulent depuis son décès, avec des rapports de 1993 dans lesquels Frank Thorogood – un ouvrier du bâtiment qui avait été le dernier à voir le musicien en vie – était soupçonné d’avoir assassiné Brian Jones lors d’une dispute.

La Police du Sussex avait d’ailleurs pensé relancer l’enquête en 2009, une première depuis la découverte de son corps.

Un porte-parole expliquait en mars dernier : "La mort de Brian Jones a été étudiée en 1969, mais aussi revu par la police du Sussex en 1984 et 1994. Pendant ces 49 dernières années, nous avons souvent reçu des messages et des rapports de journalistes à propos de sa mort. Chacun a été considéré avec intérêt et vérifié. Mais aucune preuve ou nouvel élément ne permet d’établir un nouveau verdict. La conclusion initiale du médecin légiste reste d’application et il n’est pas question de rouvrir le dossier."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK