Les Foo Fighters face à des phénomènes paranormaux en studio

Les Foo Fighters face à des phénomènes paranormaux en studio
Les Foo Fighters face à des phénomènes paranormaux en studio - © Theo Wargo - Getty Images for DIRECTV

Les Foo Fighters ont expliqué que l’enregistrement du dixième album avait été perturbé par des fantômes malicieux.

Le groupe avait choisi une maison des années 40 à Encino, en Californie, pour préparer le disque mais les musiciens ont rapidement réalisé que "l’ambiance n’y était pas", et que d’autres choses clochaient. Par exemple, leurs instruments se désaccordaient sans raison et des titres enregistrés ont même été mystérieusement effacés.

"Quand nous sommes arrivés dans la maison d’Encino, j’ai tout de suite senti que les ondes n’étaient pas favorables, mais le son était tellement bon ! On a commencé à travailler là-bas et il n’a pas fallu longtemps avant que des choses mystérieuses fassent leur apparition. Le lendemain d’une session, en revenant dans le studio, toutes les guitares étaient désaccordées."

"Tous les réglages de la console étaient à zéro. Et quand nous avons ouvert notre session Protools, les tracks avaient disparu. Mais d’autres morceaux avaient été ajoutés, et pas par nous ! Et il y avait des bruits étranges de micro ouvert. Personne ne jouait d’instrument et pourtant un micro était ouvert dans la pièce et enregistrait. Impossible de décrypter ce qui avait été enregistré, ou de reconnaître s’il s’agissait d’une voix ou d’autre chose mais quelque chose se passait."

 

Le groupe a même installé un moniteur pour bébé pour en avoir le cœur net : "Nous en étions à un point où nous voulions comprendre ce qui se passait. J’ai amené un de ces babyphones avec caméra que j’utilisais pour mes enfants quand ils étaient petits. Je voulais voir qui s’amusait à nous faire peur et venait bouger les choses. Au début, nous n’avions aucun résultat, et nous nous sommes moqués de nous-mêmes, mais ensuite nous avons commencé à voir des choses inexplicables."

 

"Alors nous nous sommes intéressés à l’histoire de la maison, et ce que j’ai découvert… je ne peux pas vous en parler, j’ai dû signer un accord de non-divulgation avec le propriétaire, qui essaie de vendre le bien. Mais je peux vous dire que nous avons terminé l’album aussi vite que possible".

Le groupe avait espéré pouvoir fêter ses 25 ans de carrière comme prévu, mais il a déjà dû renoncer à certaines dates annoncées, à cause de la pandémie de coronavirus.

 

Dave Grohl avait expliqué : "Salut, c’est Dave. Vous vous souvenez de moi ? Le gars qui n’a pas annulé de concert, même quand il s’est cassé la jambe sur scène ? Eh bien, assurer des dates avec plusieurs os cassés est une chose, mais faire un concert alors que VOTRE sécurité est en jeu, en est une autre. On vous adore les gars, alors faisons les choses bien. L’album est prêt et il déchire tout. Le matériel et les lights sont chargés dans les camions et sont prêts à partir. A la seconde où le feu vert nous sera donné, on donnera le meilleur de nous-mêmes, c’est promis. Maintenant, allez vous laver les mains."

 

Dave Grohl s’est d’ailleurs exprimé la semaine dernière sur le nouvel album.

Il s’est dit impatient de le présenter aux amateurs : " Il est très différent de tout ce que nous avons fait jusqu’à présent. Nous venons de terminer ce tout nouveau disque, et j’en suis super fier. J’ai hâte que les fans le découvrent, et de pouvoir monter sur scène pour le jouer. Il y a des refrains sur cet album qui seront chantés par 50.000 personnes. Nous partagerons tous ce moment ensemble. Et c’est ça que nous voulions faire." Il n’y a plus qu’à attendre sa sortie !

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK