Les charges contre Bruce Springsteen ont été abandonnées

On apprend via le NME que les charges contre le Boss qui avait été arrêté en état d’ivresse au volant ont finalement été abandonnées.

Un porte-parole des services des Parcs Nationaux américain s’était exprimé au New York Post sur cette affaire, expliquant que Bruce Springsteen avait été arrêté le 14 novembre à l’entrée d’une aire de repos à Sandy Hook, New Jersey, en précisant qu’il était resté "coopératif durant l’arrestation".

Suite à cette affaire, Jeep avait d’ailleurs décidé de retirer de toutes les plateformes la publicité avec Springsteen qui avait été diffusée lors du Super Bowl au début du mois.

Selon le rapport de police, Springsteen aurait expliqué aux policiers qu’il n’avait consommé que deux shots d’alcool en 20 minutes, et il aurait refusé de faire un éthylotest. La police a quant à elle déclaré qu’il sentait "fortement l’alcool" et qu’une bouteille de Tequila vide avait été trouvée dans sa voiture.

On apprend maintenant que le Boss a plaidé coupable pour la moins lourde charge retenue contre lui, celle d’avoir consommé de l’alcool dans un endroit clos. L’amende s’élève à 540$. Le juge Anthony Mautone lui a demandé : "Mr Spingsteen, je suis dans l’obligation de vous demander en combien de temps aller vous payer l’amende." Et il a répondu : "Je pense que je peux vous payer cela immédiatement, votre honneur."

Dans le procès-verbal, on apprend que Springsteen a finalement été testé avec 0.02% d’alcool dans le sang. La limite dans le New Jersey étant fixée à 0.08%, les autres charges contre lui ont dû être abandonnées.

Au début de la semaine, on découvrait un nouveau podcast reprenant une longue discussion du Boss avec Obama sur divers sujets comme leurs enfances respectives, leurs points de vue sur l’Amérique, etc.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK