Les 50 ans de "Trespass" de Genesis

Les 50 ans de "Trespass" de Genesis
Les 50 ans de "Trespass" de Genesis - © Tous droits réservés

À l’occasion du 50e anniversaire du second album de Genesis, "Trepass", nous vous proposons de revenir sur la création de cette production importante dans la définition du rock progressif des années 70.

Trespass est le second album de Genesis, il sort le 23 octobre 1970

Trespass est une œuvre importante de la carrière de Genesis, car, si le précédent album From Genesis to Revelation était déjà de très bonne facture, ce n’est qu’à partir de Trespass que l’on découvre pour la première fois ce que sera le "son Genesis " des années 70.

Sur des titres comme "Looking For Someone " ou encore " The Knife ", on perçoit, pour la première fois, tout le potentiel créatif incroyable du groupe, potentiel qui va évidemment se développer ensuite pour atteindre des sommets, quelques années plus tard, sur des albums comme Foxtrot ou encore Selling England by The Pound.

Trespass est également le dernier album de Genesis sur lequel on retrouve le premier guitariste du groupe, Anthony Phillips et le seul sur lequel figure le batteur John Mayhew (qui alors est déjà le troisième batteur de la formation).

Retour sur les débuts du groupe

Quelques mots sur les origines de Genesis…

Tout commence par la rencontre de 4 musiciens à la Charterhouse School de Godalming (Surrey, Angleterre) en 1967. Mike Rutheford et Anthony Phillips jouent alors dans différents groupes qui reprennent essentiellement des titres des Beatles et des Rolling Stones.

A l’école donc, ils croisent le chemin de Peter Gabriel et Tony Banks, deux musiciens/compositeurs. Ensemble, Rutherford, Phillips, Banks et Gabriel décident de former un groupe : Genesis.

Sur le premier album, Genesis n’est pas vraiment encore un groupe, une unité, c’est plutôt une association de musiciens et de compositeurs.

Sur Trespass, les choses vont être différentes. Genesis tourne en effet intensivement depuis de nombreux mois et est devenu un "véritable" groupe, plus soudé, les musiciens écrivent maintenant les morceaux tous ensemble…

En studio

Trespass est enregistré au célèbre Trident Studios de Londres en quelques semaines à peine entre le mois de juin et le mois de juillet 1970.

Genesis, avant d’entrer en studio, vient de terminer une tournée qui l’a occupé pendant 9 mois.

Le groupe ne dispose pas d’un budget énorme et n’a donc pas le temps d’écrire de nouveaux morceaux spécialement pour cet enregistrement. Ce que les musiciens vont enregistrer en studio, ce sont des nouveaux morceaux qu’ils ont créés spécialement pour leurs concerts.

Ainsi, ce que l’on peut entendre sur Trespass, c’est essentiellement la setlist que proposait Genesis à l’époque sur scène.

Après avoir travaillé avec Jonathan King sur le premier album, Genesis va ici être produit par un certain John Anthony (qui produira également le troisième album Nursery Crime un an plus tard).

John Anthony n’est pas vraiment un producteur qui va empiéter sur l’aspect musical et artistique de Genesis.

Genesis a déjà des titres très élaborés et n’a pas le temps de changer son répertoire ni de recevoir les critiques de quelqu’un d’extérieur.

De plus, Charisma Records, le label du groupe, est très satisfait des prestations live de Genesis. Ce que le label veut, c’est un bon enregistrement de ce que propose alors le groupe sur scène.

Le premier rôle de John Anthony durant l’enregistrement de Trespass est donc plutôt celui du confident et de 'coach', il va surtout rassurer le groupe qui n’a pas beaucoup d’expérience en studio.

John Anthony, qui est un personnage qui a beaucoup d’humour, va permettre également au groupe de se détendre, de se sentir plus relax.

Son second rôle sera aussi celui d’ingénieur du son. Il va offrir à Genesis le meilleur son possible lors de l’enregistrement. Pour l’aider dans cette tâche, John Anthony sera assisté par l’ingénieur du son Robin Cable qui a alors déjà une sérieuse réputation et qui fait partie de l’équipe résidente du studio Trident.

Robin Cable qui, précisons-le, travaillera un peu plus tard avec Queen.

L’enregistrement de l’album se déroule en quelques semaines et l’ambiance est plutôt bonne. Une petite dispute éclate cependant entre Robin Cable, l’ingénieur du son, et Anthony Phillips, à propos de l’enregistrement de la guitare 12 cordes mais ce petit conflit est vite réglé.

Anthony Phillips connaît quelques problèmes lors de l’enregistrement de cet album, en effet il est alors atteint d’une bronchopneumonie, ce qui ne facilite évidemment pas sa tâche.

Les autres, par contre ; sont plutôt bien reposés et l’atmosphère générale en studio est assez bonne.

De plus, le producteur John Anthony détend souvent l’atmosphère. Il y a quand même une certaine tension au tout début, les musiciens du groupe sont encore très jeunes, inexpérimentés et sont impressionnés par ces grands studios londoniens. Mais en général, l’ambiance est très calme, très douce…

Départ d’Anthony Phillips

 

A la suite de la sortie de Trespass, Anthony Phillips quitte définitivement Genesis.

La raison principale est que Phillips n’arrive pas du tout à gérer le stress sur scène.

Phillips continuera une carrière solo plutôt intéressante mais sera quelqu’un qui restera toujours très discret et restera en très bon contact avec les membres du groupe.

 

Avant de quitter Genesis, il écrira avec les autres membres du groupe les bases de ce que deviendra le morceau "Musical Box" (qui figurera sur l’album suivant Nursery Crime).

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK