Les 40 ans du décès de John Bonham de Led Zeppelin

Les 40 ans du décès de John Bonham de Led Zeppelin
Les 40 ans du décès de John Bonham de Led Zeppelin - © Tous droits réservés

Il y a déjà 4 décennies que le membre de Led Zeppelin, récemment élu "meilleur batteur de tous les temps" par Lars Ulrich de Metallica, nous quittait. C’était le 25 septembre 1980 que l’événement tragique a eu lieu, mettant également un terme à l’aventure Led Zeppelin.

Marc Ysaye lui rendra hommage ce dimanche 27 septembre dans Les Classiques en retraçant les moments importants de sa carrière.

John Bonham

Originaire de Redditch en Angleterre où il naît le 31 mai 1948, John Henry Bonham est un surdoué de la batterie. Enfant, il frappe sur des pots et des casseroles avec des bâtons en copiant Gene Krupa et Buddy Rich. A l’oreille il copie tout ce qu’il entend, à l’instinct il développe son jeu à lui, s’entraînant avec tout ce qui lui passe sous les mains. Il quitte le lycée pour travailler avec son père mais avec une certitude, il veut être batteur professionnel.

Parallèlement durant ces années 60, il fait ses armes dans le groupe qu’il forme avec des amis : Terry Web and The Spiders. La suite de sa carrière est marquée par son entrée dans des formations anglaises comme The Nicky James Movement, A Way of Life et Steve Brett and The Mavericks. Jouant pour des groupes de Birmingham, le batteur est convaincu qu’il doit se lancer dans une carrière de musicien. Il rejoint le groupe Crawling King Snakes aux côtés du chanteur Robert Plant.

En 1967, A Way of Life, lui demande de revenir dans le groupe – ce qu’il accepte – tout en restant en contact proche avec Robert Plant, le chanteur de Crawling King Snakes (devenu entre-temps son grand ami). Peu de temps après Robert Plant forme le groupe Band of Joy et demande à son ami John Bonham de le rejoindre. Bonham partage à nouveau la scène avec Plant.

En 1968, suite à sa prestation lors d’un concert à Hampstead, Bonham est engagé par Jimmy Page et intègre le projet Led Zeppelin aux côtés de Robert Plant et John Paul Jones.

Réputé comme étant un grand buveur, John Bonham meurt étouffé dans son vomi la nuit du 24 au 25 septembre 80, suite à une soirée trop arrosée. 3 mois plus tard tous se séparent, plus de trente ans après sa disparition, le groupe mythique ne cesse de compter de nouveaux fans.

Le 10 décembre 2007, le groupe se reforme à l’occasion d’un concert-hommage en mémoire de leur ami Ahmet Ertegün, décédé en 2006. Robert Plant, Jimmy Page et John Paul Jones, renforcés par Jason Bonham (son fils), se produisent durant deux heures à l’O2 Arena de Londres pour le plus grand bonheur des admirateurs de Led Zeppelin.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK