Les 25 ans du premier album des Foo Fighters

Les 25 ans du premier album des Foo Fighters
2 images
Les 25 ans du premier album des Foo Fighters - © Tous droits réservés

Il y a 25 ans, Dave Grohl se lançait dans une nouvelle aventure musicale succédant à Nirvana. Il sortait alors le premier album des "Foo Fighters", retour sur les origines de ce projet.

Différents chemins possibles…

La disparition de Kurt Cobain le 5 avril 1994 marque la fin du groupe Nirvana. La formation originaire de la région de Seattle était alors à son apogée artistique et commerciale. Faire suite à un tel phénomène n’est pas chose aisée...

Malgré la douleur de la perte de son ami, Dave Grohl se remet rapidement au travail, la musique étant parfois le meilleur remède. Les offres, souvent alléchantes, ne manquent pas. On propose alors au batteur de rejoindre le groupe Danzig ou encore de devenir le batteur de Tom Petty, l’une des plus grandes idoles de Dave Grohl. Refuser ce genre d’offres n’est pas simple mais le musicien sent qu’il doit lancer son propre nouveau projet et pas simplement devenir un "side musician".

En 1992, il avait même fondé un projet éphémère au nom étrange, Allister Lobb. Formation dans laquelle il évoluait notamment aux côtés de sa sœur, Lisa, qui elle jouait de la basse. Quand on réécoute aujourd’hui les démos d’Allister Lobb, on peut y retrouver l’embryon de ce qui deviendra le son Foo Fighters bien plus tard.

Un groupe… solo ?

Pour entamer la réalisation et la production de ce premier album des Foo Fighters, Dave Grohl fait appel à un vieil ami, le producteur Barret Jones, qu’il connaît depuis la moitié des années 80. Grohl et Jones étaient voisins à l’époque et étaient tous deux grand fan de musique rock et punk. Grohl, jeune ado, évoluait alors au sein de Freak Baby dans lequel il jouait de la guitare. Grohl tentera même de faire travailler Jones sur des projets de Nirvana, mais la collaboration s’avèrera infructueuse.

Quelques années, plus tard, Dave Grohl contacte à nouveau Jones. Cette fois, ce sera la bonne.

 

Un enregistrement très rapide

Dave Grohl s’installe au Laundry Room studio d’Arlington (Virginie), appartenant à Jones. Grohl enregistre tous les instruments lui-même ainsi que les voix (à l'exception du titre "X-Static" sur lequel le guitariste des Afghan Wighs, Greg Dulli, vient prêter main forte à Grohl). Tout se passe très vite comme se souviendra bien plus tard Jones : "Quand il a été prêt à s’y remettre, il m’a appelé, il a booké le studio et nous avons enregistré l’ensemble en l’espace de 5 jours, avec lui qui jouait de tout. Il fait rarement des erreurs et il a un timing parfait. Et il sait exactement comment les choses vont aller. Il n’y avait de temps perdu à expliquer ce qu’il faut faire. On aurait amené quelqu’un d’autre en studio, on aurait perdu beaucoup de temps à tout expliquer."

Le succès et la formation d’un véritable groupe

L’album "Foo Fighters" est un énorme succès à sa sortie, il se classe dans le Top 5 albums de nombreux pays. Mais les Foo Fighters, sur scène, sont un véritable groupe. A cette époque on retrouve alors le guitariste Pat Smear (qui faisait déjà partie de Nirvana sur la fin), le bassiste Nate Mendel et le batteur William Goldsmith (qui cédera cependant rapidement sa place au célèbre Taylor Hawkins). Musiciens enregistreront les albums suivant du groupe... et le line-up des Foo Fighters continuera d'évoluer légèrement par la suite. 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK