Le Texas et le Mississippi rouvrent leurs salles de concerts

On apprenait hier que le gouverneur du Texas abandonnait plusieurs mesures anti Covid dont le port du masque obligatoire.

C’est aussi le cas dans l’État du Mississippi, selon le Blabbermouth, qui lève l’obligation du port du masque et accepte que les magasins et autres commerces rouvrent à capacité maximale, ce qui comprend les rassemblements sociaux comme dans les stades de sport, les salles de concerts et autres grands bâtiments.

Dès le 10 mars, tous ces commerces pourront retrouver leur activité à pleine capacité, a annoncé le gouverneur texan Greg Abbott. Chacun a cependant le droit d’appliquer ou non des mesures de sécurité s’il le souhaite.

"Grâce aux avancées médicales des vaccins et des traitements aux anticorps, le Texas a désormais les moyens de protéger les Texans du virus", a ajouté Greg Abbott.

Même si "le Covid-19 n’a pas disparu", l’Etat du sud du pays "est en bien meilleure position" qu’en octobre, quand la capacité des commerces avait été limitée à 75%.

"Il est maintenant temps d’ouvrir le Texas à 100%", a-t-il dit lors d’une visite dans un restaurant de Lubbock, dans le nord-ouest de l’Etat.

"Depuis près de six mois, trop de Texans ont été privés de l’opportunité de travailler, trop de petits chefs d’entreprise ont eu du mal à payer leurs factures", a ajouté M. Abbott. "Nous nous assurons que tous les commerces et les familles au Texas aient la liberté de déterminer leur propre destin."

Le Mississippi a également suivi ce mardi via ce communiqué du gouverneur Tate Reeves : "Dès demain, nous levons l’obligation du port du masque et tous les commerces pourront rouvrir à pleine capacité. Les hospitalisations et le nombre de cas ont chuté et le vaccin est rapidement distribué. Il est temps !"

Plus de 3,5 millions de Texans ont reçu au moins une dose du vaccin, contre 1,8 millions qui sont totalement couverts. Au Mississippi, 14,1% des résidents de l’état ont déjà reçu leur première dose de vaccin, contre 7,6% qui sont totalement vaccinés."

L’Iowa et le Montana ont eux aussi déjà levé l’obligation du port du masque, tandis que le Massachusetts rouvre à sa capacité maximale les restaurants et que les salles de concerts peuvent rouvrir elles à 50%.

Le mois dernier, le CEO de Live Nation, Michael Rapino, expliquait qu’il était optimiste quant à la tenue de concerts à grande échelle aux Etats-Unis. Il expliquait que "les événements extérieurs pourraient se tenir à 75%, voire 100% de leur capacité en 2021".

De notre côté en Europe, la situation est différente : les éditions des grands festivals s’annulent à la chaîne, comme notamment Glastonbury et le Download festival en Angleterre, le Hellfest en France et tout récemment chez nous, le Graspop.

En France, on s’apprête toutefois à démarrer des concerts test "fin mars, début avril" avec notamment Indochine à l’Accor Arena de Paris. Le groupe de Nicola Sirkis a d’ailleurs précisé qu’il maintenait toutes les dates de son Central Tour pour le moment.

Chez nous, le ministre flamand de la Culture, Jan Jambon, a convenu avec le secteur des festivals qu’au plus tard à la mi-mars une décision sera prise sur l’organisation des autres festivals d’été.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK