Le parcours et les guitares de Duane Allman, épisode 2

C’est avec The Allman Joys que nous refermions l’épisode précédent consacré aux guitares du légendaire Duane Allman. The Allman Joys était l’un des premiers groupes rassemblant la fratrie Allman, dès 1965, mais ce ne fut, bien entendu, pas leur premier coup d’essai. Pour arriver jusque-là, il faut tout d’abord remonter à l’époque de leur 'casernement' durant lequel les deux frères fondèrent, dans un premier temps : The Misfits. Ensuite, ils vont jouer successivement en quelques occasions avec The Shufflers, le trio Lindsay Morris Band, ainsi qu’avec The House Rockers, tout cela entre 1963 et 1964.

Autre structure qui eut une grande importance c’est The Escort, avec laquelle ils feront même la première partie de Beach Boys. Cette formation sera du reste un 'marche pied' pour The Allman Joys. Á cette période, Duane Allman semble déjà délaisser sa Les Paul Junior 1959 que nous observions la semaine dernière. En effet, entre 1963 et 1964 il aurait possédé une Gibson ES 330 et lorgnait également sur une ES 345 dont se servait Jim Martheley, un des membres des Escorts.

Dans la même interview, Lee Hazen explique aussi que cette Strat avait subi d’importantes modifications avec, entre autres : un sélecteur rotatif, pour avoir différents types de tonalité, le switch de micros orignal, à trois positions, fut remplacé par un modèle à cinq positions, et trois interrupteurs, permettant des inversions de phase, furent également rajoutés sur la plaque de protection. Un élément qui fit d’ailleurs sourire Sylvan Wells, un des membres des Nightcrawlers, car ce dernier, lors d’un passage au Hard Rock Café de Londres dans les années 90, n’a pas retrouvé ces trois interrupteurs sur la guitare qui était exposée et mentionnée comme étant la toute première Strat de Duane Allman.

Comme je l’expliquais la semaine dernière, The Allman Joys fut un véritable tremplin vers le futur The Allman Brothers Band, sans omettre, The Hour Glass, un autre groupe avec lequel les frères Allman sortirent deux albums entre 1967 et 1968. Durant cette courte période pas mal d’autres guitares firent leurs apparitions telle que : deux Fender Télécaster Blond des années 50, dont une avec un manche de Strat et avec un effet de Fuzz intégré au corps, Une Fender Coronado de 1966, une Gibson Les Paul Gold Top de 1958, une Gibson Firebird de 1963, un sitar Coral Electric de 1960, et enfin, trois autres Stratocaster, respectivement, de 1954, 60 et, 61.

Tout cela nous conduit aux tout débuts de Allman Brothers Band et à l‘arrivée de la fameuse Gibson ''Layla'', une Les Paul Gold Top de 1957 vendue aux enchères cet été, et dont je vous parlerai la semaine prochaine. En attendant, c’est avec Hour Glass que je vous propose de refermer cet épisode, les voici avec la première des deux versions de ''Down In Texas'' extraite de l’album ''Power Of Love'' en 1968.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK