Le jour où Bowie a dit à Dave Grohl d'aller "se faire voir"

Dave Grohl / David Bowie
Dave Grohl / David Bowie - © Getty Images

Le chanteur des Foo Fighters a partagé une nouvelle histoire sur son compte Instagram "Dave’s True Stories", où il explique que David Bowie, peu avant sa mort, lui aurait dit d’aller "se faire voir".

Nous vous en parlions récemment, Dave Grohl a lancé un nouveau profil Instagram où il raconte des anecdotes de sa vie, pour passer le temps pendant l’épidémie. Il a d’ailleurs expliqué être fan de feux d’artifice dans sa première "Dave’s True Stories", parlé de son invitation au club de strip-tease de Pantera à la Nouvelle-Orléans dans une seconde histoire et puis raconté un épisode de sa vie où il a jammé avec Prince.

Cette fois-ci, il explique que lui et David Bowie entretenaient de bonnes relations de travail depuis des années, et qu’il est aussi un grand fan.

"David fait partie de la bande-son de ma vie depuis très tôt," explique-t-il. "Son premier album live "David Live" tournait souvent dans mon salon quand j’étais enfant, et son classique "Suffregette City" était un hit lors de nos fêtes où je jouais avec mes amis geeks de l’école au début des 80’s (je chantais le "Hey Man !" en chœur avec le plus beau cri prépubère que je pouvais sortir de ma petite gorge)".

Il a également évoqué sa première rencontre avec Bowie.

"Quand il marchait (ou lévitait ?) sur scène ce soir-là, j’avais l’impression qu’une autre forme de vie venait me voir," écrit-il. "Ce "Starman" que je recherchais quand j’étais petit, que j’attendais de voir descendre de son vaisseau en tenue spatiale devant chez moi pour m’emmener loin de ma vie banale de banlieue… C’était la première fois que je découvrais la grâce et la puissance de Bowie en live, et c’était pour moi une révélation surprenante."

Il s’est ensuite souvenu de l’époque où il travaillait sur le titre "Jewel" de Reeves Gabrel en 1999 pour l’album solo de ce dernier, intitulé "Ulysses (Della Notte)", et aussi de la dernière fois où il a parlé avec Bowie avant sa mort.

Il lui avait demandé de collaborer sur un morceau d’un film et Bowie lui aurait répondu que ce n’était pas "son truc".

L’échange a continué jusqu’à ce que Bowie y mette fin avec ces lignes : "Bien, maintenant, c’est bon, alors va te faire voir."

Grohl a finalement été soulagé par la suite de comprendre que ce n’était qu’une blague, et a ajouté : "Tous les muscles de mon corps ont fini par se détendre suite à cette anxiété des dernières minutes et je me suis affalé dans ma chaise de salon, ressuscité. Alléluia ! Je pouvais à nouveau respirer, sachant que David Bowie ne souhaitait pas vraiment que j’aille me "faire voir" (ou peut-être qu’il le pensait, mais de la manière la plus gentille… Et puis même, c’était un honneur !)."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK