Le Hell Fest 2021 est annulé

Après l’annonce des nouvelles conditions sanitaires qui vont régir l’organisation des festivals durant l’été en France, le couperet est tombé pour l’événement métal majeur français : le Hellfest n’aura pas lieu.

Le ministère français de la Culture officialisait ce jeudi 18 février l’imposition des mesures sanitaires pour les grands rassemblements estivaux : un maximum de 5000 personnes assises sera toléré. Le directeur du Hellfest, se confiant à Ouest-France, se voit donc dans l’impossibilité d’organiser la grande messe metal annuelle qui avait rassemblé pas moins de 180.000 fans du genre en 2019.

Ben Barbaud, le directeur du Hellfest a regretté "une seconde année blanche", après une précédente annulation en 2020 : "Un festival de 5000 personnes assises et à bonne distance, ça n’est pas un festival […] L’été prochain va être sinistré pour la jeunesse. Et les festivals, contrairement à ce que je peux lire, ne seront pas sauvés."

L’édition 2021 devait rassembler 90% des groupes programmés pour l’édition 2020 (avortée). Le site du Clisson aurait dû accueillir dès le 18 juin les concerts de System of a Down, Faith No More, Korn, Deftones, Deep Purple, Judas Priest, Sepultura… Il est probable que les organisateurs réagissent en proposant une alternative (concerts en streaming, concert de soutien aux intermittents…) mais ce ne sera pas le Hellfest, précise Ben Barbaud.

Cette annonce, à l'instar de l'annulation de Glastonbury en Angleterre, risque d’impacter fortement les groupes en tournée, et donc d’autres festivals en Europe dont le Graspop Metal Meeting.

En Belgique, on sait déjà que le ministre flamand de la Culture, Jan Jambon, a convenu avec le secteur des festivals qu’au plus tard à la mi-mars une décision sera prise sur l’organisation des festivals d’été.

2 images
© EAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK