Le gilet légendaire de Kurt Cobain vendu

Embed from Getty Images

Le légendaire gilet vert olive du chanteur du groupe Nirvana Kurt Cobain, porté lors de l'enregistrement du concert "Unplugged" de 1993 et jamais lavé, est parti pour 334.000 dollars samedi aux enchères à New York.

Le vendeur, Garrett Kletjian, propriétaire d'une écurie de course automobile (Forty7 Motorsports), l'avait acquis il y a quatre ans pour 137.500 dollars. Ce gilet est un modèle vintage, de la marque Manhattan, aujourd'hui disparue, qui porte des marques, notamment un trou de cigarette, et n'a jamais été lavé. Il était estimé entre 200.000 et 300.000 dollars par la maison d'enchères, Julien's Auctions.   

Le concert "Unplugged", enregistré à New York le 18 novembre 1993 pour la chaîne musicale MTV, correspond à l'apogée du groupe de rock le plus marquant des années 90, qui a cristallisé autour de lui un mouvement musical, le grunge.

La prestation scénique acoustique est intervenue moins de six mois avant le suicide, le 5 avril 1994, de Kurt Cobain, dépressif et dépendant à l'héroïne. Le guitariste et chanteur n'aura pas connu la publication de "Unplugged", qui allait se hisser au premier rang des ventes de disques dès sa sortie, en novembre 1994.

Selon le magazine spécialisé Billboard, il s'est écoulé à plus de cinq millions d'exemplaires aux Etats-Unis. Samedi toujours, un autre objet ayant appartenu à Kurt Cobain, sa guitare Fender Mustang pour gaucher utilisée durant la tournée "In Utero", a été vendu 340.000 dollars.

Le propriétaire du célèbre pull vert avait récemment expliqué la raison de cette revente.  

C’était la deuxième fois que l’objet est proposé aux enchères en quatre ans.

Garrett Kletjian – qui l’avait acheté en 2015 – avait préféré rester anonyme jusqu’ici, mais il s’exprime maintenant au sujet de la pression qu’il ressent en étant propriétaire de cet objet culte.

"Je l’ai ouvert et je me suis dit" oh, je vais être responsable de ça maintenant. Un peu comme quand mes enfants sont nés, j’étais heureux de les voir et en même temps, je me disais "oh non…"."

Il lui a été demandé s’il avait essayé le pull sur lui, il a répondu par l’affirmative précisant que la sensation était étrange et qu’il avait préféré l’enlever aussi vite.

Kletjian a aussi expliqué qu’il voyait le pull avec une perspective différente de celle des autres fans, le considérant comme un symbole de "confort" pour Kurt Cobain. Le musicien l’avait effectivement porté à différentes reprises dans les mois qui ont précédé son décès. "Il vivait clairement une période difficile, mais il portait ce pull très souvent. Il était confortable et familier. Donc j’aime l’idée que, malgré la torture qui le hantait antérieurement, ce gilet lui apportait un peu de confort."

Ne manquez pas le documentaire " Kurt Cobain, trop jeune pour mourir ".

"S’il avait vécu jusqu’à 30 ans, j’aurais été surprise", avait prédit sa mère lors d’une interview. Elle avait raison. Le 5 avril 1994, la rock star de 27 ans se tire une balle dans la tête chez lui, à Seattle. Le leader de Nirvana était la figure de proue du mouvement Grunge, qui en avait marre d’un showbiz aseptisé et d’une musique de plus en plus asservie aux lois du marché. Le film retrace la courte vie fulgurante du rockeur rebelle et révèle le contexte psychologique qui a façonné sa vie d’artiste et influencé sa musique. Des extraits de journaux intimes de Cobain décrivent sans fard sa jeunesse morne à Aberdeen, petite bourgade de l’Etat de Washington, ses blessures émotionnelles causées par le divorce de ses parents et sa plongée dans la drogue. A travers des entretiens avec des membres de la famille, des amis d’enfance et des collaborateurs de la scène, portrait de cette icône de la musique qui fascina toute une génération. Un documentaire écrit et réalisé par Niels Negendank. Une coproduction Broadview TV/ZDF/ARTE.

Un documentaire à découvrir en télé sur le site de Classic 21 ou sur Auvio.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK