Le documentaire sur Suzi Quatro est là !

Suzi Quatro
2 images
Suzi Quatro - © Michael Ochs Archives

"Suzi Q", le documentaire de Liam Firmager à propos de la carrière de Suzi Quatro sort ce 3 juillet en DVD, Blu-ray et video on demand.

La principale intéressée s’est dite comblée, ce film étant "tout ce dont elle avait toujours rêvé." Il a été montré hier en avant-première en ligne, au lieu des plans initialement prévus au cinéma, Covid-19 oblige.

En interview avec Cleveland.com, Suzi Quatro a expliqué qu’à la vision du film, elle n’avait pas appris d’éléments nouveaux mais elle aime que le côté déterminé de son caractère soit mis en avant. "Tout le monde m’a toujours dit que j’étais déterminée, mais je n’avais jamais réalisé à quel point. Je suis pugnace parce que j’ai enduré des tas de choses et que j’y ai survécu. Mais je suis aussi quelqu’un de doux, j’ai en moi cette dichotomie. J’espère que les gens découvriront ça chez moi. J’aime qu’on me comprenne."

Le film retrace les 54 années de carrière de la pionnière née à Detroit et qui passera sa vie en Angleterre, en tant que chanteuse, bassiste et songwriter. Elle fut la première femme rockeuse à devenir "grand public" dans les années 70.

"Suzi Q" inclut des interviews avec Joan JettDebbie HarryLita FordCherie Currie, Tina Weymouth, Donita Sparks, Alice Cooper et KT Tunstall, en plus des membres de la famille de Suzi Quatro.

Une de nos émissions "Ladies in Rock" du vendredi soir lui a été consacrée. Pionnière du hard rock féminin, Suzi a inspiré une génération de femmes. Elle fut la première femme bassiste à devenir une rock star majeure, Joan Jett et Chrissie Hynde reconnaissent avoir été influencées par elle. Avec sa tenue en latex noir moulante et son jeu de scène sulfureux, Suzi sera surnommée "la sauvage". De la volonté, du plomb dans la cervelle, du cœur aussi, retour sur cette artiste aux 50 millions d’albums vendus trop méconnue du grand public.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK