Le château d’Hérouville célébré dans deux nouveaux ouvrages

Le château d’Hérouville, situé à environ 25 kilomètres de Paris, est devenu l’un des endroits mythiques de l’histoire du rock dès la fin des années 60 grâce au musicien Michel Magne. Par la suite, ce sera Laurent Thibault (Magma) qui s’occupera de l’aspect studio du château mis en place par Magne. Sur place, des albums historiques de David Bowie, Iggy Pop, Pink Floyd, Marc Bolan & T.Rex, Elton John, des Bee Gees ou encore de Jacques Higelin y seront enregistrés.

Deux nouveaux ouvrages se penchent sur ce sujet qui continue à fasciner les amateurs de bonne musique de nos jours.

  • Les Amants d’Hérouville est une bande dessinée illustrée par Yann Le Quellec et dont le scénario est signé par Thomas Cadène. L’œuvre revient sur la passion destructrice qui a uni Michel Mache et son épouse Marie-Claude, sur fond de musique rock. Paru le 17 février 2021 chez Delcourt
3 images
© Tous droits réservés
  • Hérouville, le château hanté du rock signé par Laurent Jaoui nous plonge de manière très détaillée dans l’incroyable histoire de ce studio extraordinaire. On y croise le chemin de Bowie, Iggy Pop, Elton John, des Bee Gees, qui y enregistrent leur fameux "Stayin' Alive", mais aussi celui de Ritchie Blackmore et Ronnie James Dio, Jacques Higelin et de nombreux autres. Un livre très complet et passionnant. Paru le 12 mai 2021 aux éditions Castro Astral, préface de Benjamin Biolay.

3 images
© Tous droits réservés
Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK