Lars Ulrich chez Brian Johnson

Lars Ulrich chez Brian Johnson
Lars Ulrich chez Brian Johnson - © Tous droits réservés

C’est au tour du batteur de Metallica de passer dans l’émission du chanteur d’ AC/DC, « Life On The Road ».

L’épisode sera diffusé le 13 octobre sur AXS TV et un premier extrait a été partagé, dans lequel le batteur se rappelle la tournée partagée avec AC/DC au début des années 90, et l’influence que le groupe a eue sur Metallica qui en était encore à ses débuts.

Lars Ulrich explique: "A l’époque, nos racines musicales, c’était plus AC/DC, Deep Purple et Led Zeppelin. On venait du blues, du hard-rock. On a juste accéléré le tempo au fil du temps. Et jouer en 91 avec vous, les gars, ce qui était nos dernières véritables "premières parties" pour d’autres musiciens, a été une école incroyable. On a beaucoup appris à vos côtés et en vous observant pendant ces six concerts."

La semaine prochaine, c’est Nick Mason, le batteur de Pink Floyd qui sera invité, et dans les épisodes suivants, Joe WalshPaul Rodgers et Mick Fleetwood.

Brian Johnson, le chanteur d’AC/DC a discuté avec Joe Elliott, frontman de Def Leppard.

C’est dans le cadre de l’émission "Brian Johnson’s Life On The Road" que le leader d’AC/DC s’est rendu à Dublin pour rencontrer Joe Elliott. Un épisode qui sera diffusé sur AXS TV le 6 octobre.

Pendant l’interview, Elliott a évoqué les tournées "Pyromania" et "Hysteria", ainsi que les tragédies survenues au sein du groupe.

Dans l’extrait ci-dessous, les deux stars parlent de l’importance de jouer leurs plus grands hits en concert.

"Je n’ai aucun souci à jouer nos hits sur scène," explique Elliott. "Quand je vais voir les Stones ou McCartney, je n’ai pas spécialement envie d’écouter "Flowers in the Dirt", je veux entendre "Eleanor Rigby". C’est comme si vous ne jouiez pas "Back In Black", il y aurait des plaintes dans le public. Si on ne fait pas de titre d'"Hysteria", on ne fera plaisir qu’au petit pourcentage de gens qui n’aiment pas cet album. Je l’ai toujours dit, et je le dirai encore un million de fois avant de mourir : si vous ne pouvez gérer la responsabilité d’écrire un hit, alors n’en écrivez pas."

"Vous n’allez pas faire votre éducation quand vous allez voir un grand groupe. C’est un lieu – et je ne veux pas paraître prétentieux quand je dis cela – de culte, vous venez pour célébrer ce que vous connaissez. Et quand vous allez voir AC/DC, Def Leppard, U2, Duran Duran ou Iron Maiden, l’important n’est pas qui ils sont, mais d’entendre toutes ces chansons que vous avez vues sur MTV, ou que vous écoutiez quand vous étiez enfant."

L’émission "Brian Johnson’s A Life On The Road" a déjà vu passer Robert Plant il y a peu, et recevra ensuite le batteur de Metallica, Lars Ulrich, le 13 octobre prochain.

Toutes ces rencontres seront à découvrir prochainement en exclusivité chez nous dans Tempo sur La Trois en TV. 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK