Ladies in Rock : Tracy Chapman, la Dylan Noire

ladies in rock
2 images
ladies in rock - © tracy chapman

Sobrement accompagnée de sa guitare, l’auteure-compositrice américaine s’est imposée sur la scène folk dans les années 90. Artiste très engagée elle a défendu ses opinions au fil de ses albums avec sa voix singulière et rauque.

Lors du concert de soutien pour la libération de Nelson Mandela le 11 juin 1988 organisé pendant 11 heures et rediffusé dans 67 pays depuis le stade de Wembley, le monde entier la découvre. Totalement inconnue, armée de sa guitare, pieds nus et sans fards elle livre une prestation d’une rare intensité. Elle y défend ses thèmes de prédilection ; la pauvreté, le racisme et la condition féminine à travers ses chansons ''Fast Car'' ou ''Talking About The Revolution''. Le surlendemain, elle vend des milliers d’exemplaires de son album en une journée au Royaume-Uni. Au total, ce premier album intitulé ''Tracy Chapman'' se vend à près de cinq millions dans le monde en un an, et lui vaut trois Grammys Awards dont celui de la révélation de l’année.

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

Tracy remet dès lors au goût du jour le ''song writing folk'' ce qui lui vaut son surnom de ''Dylan Noire''. Elle participe dans la foulée à la tournée organisée par Amnesty International aux côtés de Sting, Peter Gabriel et Bruce Springsteen. Sa carrière est lancée.

Tracy Chapman voit le jour le 30 mars 1964 dans un quartier populaire de Cleveland, où elle y grandit. Son initiation au chant est faite par sa maman chaque dimanche à l’église, c’est elle qui lui offre sa première guitare à l’âge de 8 ans. Son diplôme d’anthropologue en poche Tracy arpente les bars de Boston et se fait vite repérer. Le savoir, la culture et l’éducation change radicalement sa vie. A 24 ans seulement, elle fait front à l’Amérique blanche avec ses chansons politiques et visionnaires qui défendent entre autres la cause des Noirs.

Son deuxième album paraît en 1989 ''Crossroads'', puis c’est ''Matters Of The Heart'' trois ans plus tard. Si son premier album est le plus connu les autres fonctionnent également très bien. Tracy Chapman c’est 8 albums studio enregistrés et plus de quarante millions d’albums vendus à travers le monde. Tracy considère que la réussite ne se mesure pas au nombre d’albums vendus, mais plutôt à la fierté éprouvée chaque matin à se regarder dans la glace.

On connaît peu de choses sur sa vie intime, elle a toujours été très secrète. Pas le genre à s’étaler sur Instagram. Son homosexualité est révélée en 2006 par l’auteur féministe vainqueur d’un Prix Pulitzer, Alice Walker qui parle de leur ancienne histoire d’amour dans le magazine The Guardian. Depuis Tracy ne se cache pas et milite pour le droit à la différence.

Tracy Chapman fut la révélation et le souffle d’espoir de toute une génération. "Our Bright Future", son dernier album en date est paru en 2008.

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK