Ladies in Rock : Suzi Quatro, reine du Glam-Rock

Ladies in Rock
2 images
Ladies in Rock - © Tous droits réservés

Pionnière du hard rock féminin, Suzi a inspiré une génération de femmes. Elle fut la première femme bassiste à devenir une rock star majeure, Joan Jett et Chrissie Hynde reconnaissent avoir été influencées par elle. Avec sa tenue en latex noir moulante et son jeu de scène sulfureux, Suzi sera surnommée la sauvage. De la volonté, du plomb dans la cervelle, du cœur aussi, retour sur cette artiste aux 50 millions d’albums vendus trop méconnue du grand public.

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

Elle voit le jour en 1950 à Detroit dans le Michigan dans une famille de musiciens. Ça aide. Très jeune, elle apprend le piano et la batterie puis la basse. Son père lui offre sa première basse une 1957 Fender Precision, elle a 8 ans. À 14 ans elle abandonne ses études pour jouer de la basse au sein du groupe Pleasure Seekers qu’elle fonde en 1964 avec ses sœurs Patti, Nancy et Arlene après avoir vu un concert des Beatles. Suzi évolue vers un style plus agressif, le groupe décide de se rebaptiser The Cradle à partir de 1969. Lors d’un concert le producteur anglais Mickie Most, repère la petite bassiste (1M52) et flaire son incroyable pouvoir scénique. Suzi suit le producteur jusqu’en Angleterre et se lance dans une carrière solo.

Succès : ''Can the Can'' figure sur son premier album paru en 1973. Avec ce tube elle atteint des sommets ! Sa première apparition dans l’émission ''Top of the Pops'' devient culte. Suzi scande, hurle ses refrains, elle est déchaînée. Sa combinaison de cuir noir, sa désinvolture, son autorité aussi, son côté chef de bande, le tout avec sourire et fraîcheur contribueront à sa légende. C’est nouveau, révolutionnaire même et cela fait frémir les parents de toute une génération. Ce premier album sera vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires.

Et pourtant Suzi Quatro ne cherche pas à faire dans le sexy. Suzy est chanteuse de Rock en pleine période Glam, elle propose donc une silhouette androgyne. Si les hommes du Glam comme David Bowie jouent les efféminés, Suzi en miroir se veut la fille la plus macho de la bande. Pendant quelques années les tubes se succéderont ''48 Crash'', ''Devil Gate Drive'', ''Rock Hard'' ou encore ''Stumblin In'' en duo avec Chris Norman, ex-chanteur du groupe anglais Smokie.

En 77, Suzi joue dans la série télé ''Happy Days'' où elle interprète Leather Tuscadero pendant 7 épisodes. Pour l’anecdote, la fille du producteur de la série avait la photo de Suzi en première page du magazine Rolling Stone sur un mur de sa chambre. C’est comme cela qu’elle a obtenu le rôle.

Suzi n’a jamais arrêté de jouer et de sortir des albums en multipliant les projets ; comédienne, comédies musicales et même animatrice radio. Malgré ça, Suzi perd en notoriété, d’autres mouvements rock arrivent. Maman de deux enfants Laura et Richard, qu’elle a eu avec son guitariste Len Tuckey, Suzi a enregistré 12 albums studio, sorti dix compilations et un album live. En 2010 elle est (enfin) intronisée au Hall of Fame du Michigan Rock and Roll Legends. Aujourd’hui, Suzi a presque 70 ans et elle poursuit sa carrière avec l’énergie qui la caractérise, elle continue les tournées et elle a sorti en mars 2019 un nouvel album intitulé No Control qu’elle a composé avec son fils Richard Tuckey. Un album rock qui puise ses racines dans le blues. Les saxophones, le piano et les chœurs féminins rappellent le rock des seventies. Comment une artiste aussi fondamentale peut-elle aujourd’hui être oubliée du grand public ?

Suzi Quatro est sans conteste la toute première ''ladies in rock'' moderne, celle qui a brisé la barrière des femmes au style hard.

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK