Ladies in Rock : Selah Sue, la Soul Belge

ladies in rock
2 images
ladies in rock - © selah sue

Un grain de voix rauque n’ayant rien à envier aux plus grandes stars de la soul, un réel talent de composition, des yeux de chats, une coiffure à nul autre pareil, une énergie redoutable sur scène, Selah Sue est une artiste à qui tout semble réussir.

Pourtant la chanteuse souffre de dépression depuis l’adolescence. Plus les critiques à son égard sont élogieuses, plus elle remporte de prix et plus ses fans sont nombreux, moins elle est sereine. " Plus j’ai du succès, moins je me sens sûre de moi."

Avec un premier album fracassant, la chanteuse belge a joué un peu partout en Europe et a fait une tournée aux États-Unis. Après une pause de quatre ans pour sa maternité, elle revient en force avec un nouvel EP.

Née en 1989 à Louvain, Sanne Putseys alias Selah Sue se destine très tôt à la musique. À l’âge de 15 ans, elle apprend à jouer de la guitare acoustique et commence à écrire ses propres chansons. À 17 ans, elle est la plus jeune et l’unique participante féminine du concours Open " Het Depot " à Leuven. Le chanteur Milow remarque ses talents et lui demande de jouer ses premières parties de concert. C’est le début de l’aventure.

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

En 2011 son premier album sort, ''Selah Sue' avec lequel elle part en tournée mondiale pendant plus de deux ans. Sa voix hors du commun et son talent de compositrice lui permettent de jouer à guichets fermés. Elle a l’occasion de rencontrer Stevie Wonder et de faire la première partie de Prince à Anvers. Un must. Son deuxième album, ''Reason'', connaît également un grand succès.

Selah Sue explique sans détour qu’elle prend des antidépresseurs depuis qu’elle a 18 ans et comment ils ont contribué à son succès. Car selon elle, sans médicament, il n’y aurait jamais eu un premier album ni une première tournée et elle passerait, aujourd’hui, son temps au fond de son lit, en prise avec la dépression.

" Avoir des enfants, c’est peut-être ma plus grande ambition." Pour fonder une famille, Selah décide de mettre sa carrière en pause après la sortie de son deuxième album. Déjà belle mère de deux filles elle décide, avec son compagnon Joachim Saerens, d’agrandir la famille. En 2017 et 2019, elle donne naissance à deux fils, Seth et Mingus. Ses enfants sont d’ailleurs présents dans les clips de son nouveau projet intitulé ''Bedroom''. " Il a entièrement été écrit dans ma chambre avec les petits bébés dans la balancelle ", a-t-elle confié pour expliquer le titre de son EP.

''Bedroom'' est un mini-album de 5 titres, coproduit par elle et par Kwes, producteur anglais déjà reconnu pour son travail avec Bobby Womack, Damon Albarn, Solange ou encore Loyle Carner. Dans ces nouvelles chansons, préambule à un troisième album il est question de ce qu’on peut montrer de bon à son enfant, de l’amour qui rayonne. Après avoir chanté son désarroi, Selah Sue interprète cette fois-ci son bonheur. Un projet qui berce, de par sa musique acoustique, intimiste, sincère à l’image de la chanteuse.

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK