Ladies in Rock : Pattie Boyd, un triangle amoureux

ladies in rock
2 images
ladies in rock - © pattie boyd

Mannequin et photographe britannique, Pattie Boyd a inspiré quelques-uns des plus grands classiques du rock comme "Something" des Beatles ou "Layla" de Clapton. Elle fut la femme de Georges Harrison et d’Éric Clapton. Un triangle amoureux Shakespearien.

Pattie Boyd née Patricia Ann Boyd rencontre George Harrison sur le tournage du film ''A Hard Day’s Night'' des Beatles, dans lequel elle fait de la figuration. George est subjugué, il l’a conquise. Peu de temps après, elle devient la cible de fans jaloux recevant des lettres d’insultes et même des menaces de mort. Elle est aussi agressée physiquement à la sortie d’un concert. Cela n’empêchera pas le couple de se marier en 1966.

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

Pattie s’intéresse au Maharishi et à la méditation transcendantale. C’est Pattie qui fait découvrir aux Beatles et surtout à George la culture indienne et la méditation. Lors d’un voyage en Inde les Beatles accompagnés de leurs épouses respectives écrivent une bonne partie de l’album ''Blanc''.

Un des grands chefs-d’œuvre de Harrison considéré par Frank Sinatra comme la plus belle chanson d’amour de tous les temps est "Something" paru sur l’album ''Abbey Road''. Il l’écrit pour Pattie Boyd. C’est aussi la seule chanson de Harrison à avoir atteint la première place des ventes alors qu’il était membre des Beatles. L’un des meilleurs amis de George à l’époque est le guitariste Eric Clapton, le premier musicien à jouer sur un album des Beatles. Clapton tombe fou amoureux de Pattie. Une histoire banale et excessivement douloureuse. Comment peut-on tomber amoureux de la femme de son meilleur ami ?

Éric Clapton compose Layla en référence à l’amour qu’il lui porte. Il s’inspire du conte arabe "Majnoun et Leila" qui évoque l’amour impossible d’un poète, pour une jeune bédouine. Ce cri d’amour de Clapton marque profondément l’histoire du rock. Pourtant, elle refuse ses avances. Georges Harrison de son côté délaisse Pattie, il n’est pas un modèle de fidélité, son addiction à la cocaïne n’arrange rien. Il faudra encore quelques années pour que Pattie cède. Pattie et Georges divorcent finalement en 1977. Elle se marie avec Clapton, le 27 mars 1979, en Arizona en compagnie de nombreux artistes : McCartney, Ringo Starr, Jagger, Bowie et même Georges Harrison. Sans rancune, Clapton et Harrison sont restés amis.

Clapton continue à écrire pour elle, un soir en attendant que Pattie se prépare pour une soirée et en la voyant descendre l’escalier il a l’idée d’écrire le fabuleux "Wonderful Tonight". Mais l’alcoolisme de son mari, la difficulté et l’impossibilité d’avoir un enfant ont raison du couple. Après dix ans de passion ils se séparent en 1987.

En 2015, âgée alors de 71 ans, Pattie Boyd dit oui à son dernier compagnon en date, Rod Weston, lors d’une cérémonie à Londres.

Dans "Magnifique ce soir, Georges Éric et moi", Pattie Boyd raconte comment elle s’est retrouvée liée à deux des génies musicaux les plus doués du 20e siècle. Assurément Pattie est la muse la plus célèbre de l’histoire du rock and roll, position qu’elle partage peut-être avec Yoko…

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK