Ladies in Rock : Patti Smith, la Marraine du Punk et les 45 ans de l'Album ''Horses''

Son premier album "Horses" est sorti il y a 45 ans, retour sur ce disque culte produit par John Cale du Velvet underground. Poétesse, peintre, photographe, activiste pacifiste, autrice-compositrice et chanteuse, Patti Smith est la Madonne du Punk-rock. Pourtant rien ne prédestinait cette petite fille née en 1946 à Chicago à devenir cette icône rock absolue.

Issue d’une famille très religieuse elle passe son enfance dans le New-Jersey, fief de Bruce Springsteen avec qui elle coécrira en 1978 le superbe ''Because the Night'', son plus gros succès commercial. A 18 ans, étouffée par le carcan religieux et provincial imposé par sa famille, elle envoie tout balader et se rend dans une ville à la hauteur de ses aspirations artistiques : New-YorkSi les débuts sont difficiles elle se démarque vite car elle a un atout majeur entre ses mains : sa plume. Elle écrit des poèmes et les couches sur de la musique rock, brut.

''Horses'' est son premier album, il sort le 13 décembre 1975 et est produit par John Cale du Velvet Underground. Cet album va vite devenir culte avec notamment la reprise de Van Morrison : ''Gloria''. Un titre sur lequel elle chante que “Jésus est mort pour les péchés de quelqu’un… Mais pas les siens." Un véritable coup de poing.

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

Il lui arrive d’interpréter ce titre sur scène pendant plus de 20 minutes. Un concert de Patti Smith laisse rarement indifférent. Vous n’en sortez pas indemne, elle se donne littéralement. Elle donne et vous vous prenez. Cet album punk rock, animé par des envolées poétiques dignes du "Bateau ivre" de Rimbaud dont elle s’inspire, comme Jim Morrison à l’époque, est incontournable.

La pochette de l’album est également célèbre, elle est signée Robert Mapplethorpe qui allait devenir quelques années plus tard un photographe de renom international. ''Just Kids'' est un livre écrit par Patti en 2010 qui décrit la genèse de la relation fusionnelle entre Robert et elle. L’homosexualité de Robert, assumée quelques mois après leur rencontre, fait basculer leur relation amoureuse en une amitié indéfectible.

L’album ''Horses'' un événement de la culture rock mais aussi la révolte, la volonté de rupture, l’exaltation de la poésie, de l’art, la tension vers un dépassement des limites de l’époque, une libération dans tous les domaines de l’existence. Un must ! Patti Smith est punk dans l’âme probablement plus que dans la musique. Punk car elle a des choses à dire, à faire, elle est dans l’urgence, la nécessité. Punk aussi car elle ne correspond en rien aux canons de beauté de l’époque. Patti est androgyne, elle a ce corps maigre en totale opposition à d’autres icônes des années 70 comme Debbie Harry la chanteuse de BlondiePunk car elle n’a pas changé pour plaire, elle s’est acceptée et aimé comme elle était. Elle a cru en elle et en ses idées.

Engagée elle soutient encore de nombreuses causes, le Green Party, les Pussy Riots et la paix dans le monde. Elle a traversé sa vie, sa carrière en restant cette femme libre et révoltée. Écorchée, sans concessions, mère de deux enfants, humaniste, brute, douce par son engagement envers les autres, elle n’a rien perdu de sa punk attitude, on la voit régulièrement arborant fièrement sa longue chevelure blanche. Sans fards, ni fioritures, elle ne cherche pas être autre chose que ce qu’elle est ; une femme de 73 ans.

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Télépro

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK