Ladies in Rock : Merry Clayton, la Choriste

ladies in rock
2 images
ladies in rock - © Merry Clayton

Chanteuse et actrice Merry Clayton a collaboré avec les plus grands. Une voix légendaire et anonyme, à quelques mètres de la célébrité. Lumière sur une femme de l’ombre.

Si son nom ne vous dit rien, vous avez certainement déjà entendu sa voix. Cette voix qui accompagne celle de Mick Jagger sur ''Gimme Shelter'' des Rolling Stones. Nous sommes fin des années soixante aux Etats-Unis. Merry est alors choriste de Ray Charles, c’est une ''Raelettes''. C’est l’histoire d’un coup de fil passé tard le soir. Merry est chez elle, des bigoudis sur la tête et enceinte jusqu’aux yeux, son mari répond au téléphone. " Il y a des musiciens anglais, les Rolling quelque chose, qui sont en ville et qui demandent si tu peux venir faire des chœurs ce soir dans le studio où ils enregistrent.'' Elle s’y rend avec un foulard pour cacher ses bigoudis. Les Stones sont en train de finir d’enregistrer Gimme Shelter. Elle fait une première prise. Mick vient la voir et lui demande si elle peut en faire une seconde. Elle se dit : Ok… Je vais leur exploser les oreilles ! Les Stones sont conquis, c’est la bonne prise.

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

" On nous demandait toujours de baisser d’un ton et là, boum, on nous disait de chanter. Ça nous a sauvé la vie à nous les choristes ".

Après cette performance qui lui donne une grande visibilité, elle se lance dans une carrière solo. Elle joue le rôle d’Acid Queen, avant Tina Turner, dans la première à Londres en 1972 de Tommy, la comédie musicale des Who. Elle sort trois albums. Elle joue le jeu du show-biz et fait tout pour que ça décolle ; promo et concerts. Merry fréquente Aretha Franklin. Mais ça ne prend pas.

" J’avais l’impression qu’en y mettant tout mon cœur, je deviendrais une star ".

Ce n’est malheureusement jamais arrivé. Pendant une dizaine d’années, Merry Clayton fait une pause et se concentre sur le métier d’actrice. En 1986, elle est une des choristes pour la BO film 9 semaines ½ et chante sur la bande-son de Dirty Dancing. En 1994 elle publie un album de Gospel intitulé ''Miracles''. La même année elle chante au côté de Tori Amos sur ''Cornflake Girl''. En 1996, elle participe, avec Marianne Faithfull et Darlene Love, au spectacle 20 th Century Pop, interprétant vingt standards de rock.

''Twenty Feet From Stardom'' est un formidable documentaire sortit en 2014 sur les choristes, avec Sting, Mick Jagger et Bruce Springsteen en guest star. Il reçoit l’oscar du meilleur film documentaire. Ce docu de Morgan Neville raconte l’histoire secrète et les dilemmes professionnels des choristes, qui ont fait l’âme de la musique depuis ces 50 dernières années. Indispensables chez Elvis, Sinatra, les Stones, Tina Turner ou Bowie, leurs noms nous sont souvent inconnus. Elles s’appellent Darlene Love, Lisa Fisher, Claudia Lennear, Gloria Jones et Merry Clayton. Grâce à ce film Merry sort enfin un Best Of mettant évidence ses qualités de chanteuse. Sur le titre culte de Lynyrd Skynyrd ''Sweet Home Alabama'', les chœurs c’est encore elle ! Une choriste choisit rarement son statut par vocation.

Il faut tout de même beaucoup d’humilité et de don de soi pour rester dans l’ombre à deux pas de la lumière.

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK