Ladies in Rock : Joan Jett

ladies in rock
2 images
ladies in rock - © Tous droits réservés

I love Rock n’Roll ! Véritable hymne à l’amour du rock’n roll. Un classique. Joan Jett punk, glam, rock, une pionnière en matière de rock féminin.

Cette ladies in rock est connue mondialement avec ce titre ‘’I Love Rock’n Roll’’ qui est pourtant une reprise ! La chanson composée en 1975 est d’Alan Merrill et Jake Hooker du groupe anglo-américain Arrows. Joan Jett and the Blackhearts la reprennent en 1982, le succès est planétaire.

Joan a ouvert la voie à de nombreuses femmes artistes dans le monde du rock, du punk et de la musique en général. Elle qui s’est réellement rebellée pour pouvoir jouer un style de musique présumé uniquement réservé aux hommes. Elle fait d’ailleurs partie des deux seules musiciennes présentes dans la liste des 100 meilleurs guitaristes de tous les temps, dressée en 2003 par le Rolling Stone.

Chanteuse, guitariste, productrice et même occasionnellement actrice, Joan Jett n’a jamais cessé de faire de la musique. Née en Philadelphie en 1958 Joan Jett, de son vrai nom Joan Marie Larkin, déménage vers l’âge de treize ans en Californie et apprend la guitare.

En 1975, elle fonde avec Sandy West le groupe : The Runaways. Et oui il y a une vie avant cet hymne ’’I Love Rock N’ Roll’’ et pas des moindres. Le groupe composé exclusivement d’artistes féminines connaît un succès planétaire notamment avec le titre ‘’Cherry Bomb !‘’. Elles font des tournées mondiales et rencontre un très beau succès à l'étranger, notamment au Japon. En tournée elles doivent souvent subir des critiques et des moqueries. Pourquoi ? Parce ce sont des femmes. Et dans les années 70, les hommes ont vraiment du mal à accepter que des femmes jouent du rock dur. Ce qui n’est pas le cas en Scandinavie, ni au Japon, où là elles sont accueillies comme de vraies Rockstars. La Scandinavie déjà précurseur en matière de féminisme…

Un film est d’ailleurs sorti en 2010 : ‘’The Runnaways’’. Interprété par Kristen Stewart (Joan Jett) et Dakota Fanning (Cherrie Currie, la chanteuse des Runnaways) le film révèle le succès fulgurant de ce groupe qui fut le premier groupe rock féminin à avoir un tel succès. Après cinq albums studio et live, le groupe se sépare en 1979 et Joan Jett se consacre à une carrière solo car elle dit que sans le rock elle serait probablement morte ou en prison.

A son actif 16 album studio rien pour sa carrière solo. Et non Joan Jett n’est pas la femme d’un seul titre. ''Bad Reputation’’, ''I Hate My Self To Loving You’’, ''Do You Want To Touch Me’’, sont autant de tubes qu’elle a à son répertoire.

Les cheveux noirs de jais, le regard perçant, la démarche franche Joan à tout de la punk attitude. "Je pense que quand une fille dit qu’elle va jouer du rock n‘roll, elle déclare qu’elle est propriétaire de sa sexualité et qu’elle va en faire ce qu’elle veut et non ce que les hommes veulent en faire."  Joan Jett rebelle et libre avant tout.

Un documentaire intitulé ''Bad Reputation’’ présenté à la dernière édition du festival Sundance est sorti en septembre. Un docu qui revient sur la carrière de la musicienne et notamment sur la création du groupe The Runaways dans les années 1970.

A voir d’urgence ! Keep on Rocking Joan !

En partenariat avec

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK