Ladies in Rock : JJ Wilde, Révélation Rock !

Avec ''Ruthless'' son premier album sorti en 2020 la chanteuse s’offre la tête d’affiche des charts au Canada. Et grâce à son single "The Rush", JJ Wilde est même entrée dans l’histoire en étant la première artiste féminine à atteindre simultanément le sommet des trois principaux classements radio du pays, et à réussir à se maintenir à cette première place pendant trois semaines de suite. Une véritable prouesse.

" J’aimerais que les femmes arrêtent de douter d’elles-mêmes et osent s’exprimer librement. " Une personnalité́ exacerbée, brute, extrêmement bien taillée et probablement une des voix rock les plus exaltantes du moment. Jillian Dowding est son vrai nom, JJ Wilde son nom d’artiste. JJ sont les initiales de son prénom et de celui de sa sœur qu’elle considère comme sa meilleure amie. Wilde, elle l’a choisi pour le côté sauvage de la musique rock mais aussi pour son amour de la nature.

Retrouvez la suite ce vendredi soir entre 21 et 22 heures sur Classic 21, en ROD sur Classic 21.be et Auvio ainsi que dans le Télépro de cette semaine.

La chanteuse est née à Kitchener dans l’Ontario. Elle grandit en écoutant les disques de son père et ceux de son frère aîné. Beaucoup de rock : Led Zeppelin, Jimi Hendrix, Pink Floyd, Elvis Costello, Bruce Springsteen, Janis Joplin. Sa mère, elle, écoute Paul Simon et Van MorrisonA 15 ans, son grand frère lui apprend à jouer de la guitare. C’est à ce moment-là qu’elle commence à écrire des chansons. Car JJ est une 'songwriter', c’est elle qui signe tous ses textes. En 2012, elle monte un groupe folk, The Royal Streets, avec des amis du lycée. Deux ans plus tard, ils sortent un album "King and Queen". Après la séparation du groupe, JJ cumule les petits boulots, tour à tour elle est barmaid, serveuse ou encore réceptionniste. Elle s’accroche en continuant à jouer de la musique. Elle se produit sur scène plusieurs fois par semaine. Parfois elle chante juste devant 30 ivrognes.

" Je me souviens avoir travaillé dans un strip club qui m’a permis de rencontrer beaucoup de femmes qui aimaient se produire, et d’autres qui n’aimaient pas, mais qui le faisaient pour vivre. Dans les deux cas, elles étaient jugées. Les femmes doivent être respectées, quels que soient leurs choix. "

Et puis en 2020 sort "Ruthless" son premier album. Grosse déflagration ! La plus grande partie de son inspiration pour cet album provient d’un appartement dans lequel elle vivait deux ans avant de démarrer ce projet. Vivant une période sombre et n’étant pas certaine de son futur, JJ cumule les frustrations. De cette colère va naître des textes puis des chansons et enfin un album très musclé. "The Rush" le single qui l’a révélé au monde a été écrit un matin, alors qu’elle avait la gueule de bois et qu’elle était en retard pour aller au boulot. JJ Wilde y parle de chaos, de passion mais aussi de l’importance de vivre l’instant présent.

La chanteuse a toujours été fascinée par les tatouages, ainsi que par les gens qui en portent. Elle aime l’idée que le tatouage soit un langage à part entière, qui permet de révéler un univers intérieur. Son univers artistique est plus que prometteur.

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

En partenariat avec

Télépro

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK